Final Clock : la mort au bout du poignet

Apple

Par Membre rédacteur le

Qui ne voudrait pas connaître la date et l’heure exacte de sa mort ? Oui, ce serait vraiment pas mal de connaître à l’avance cette information capitale. Mieux encore, on pourrait avoir au poignet, toujours sous les yeux, le décompte final et fatal. C’est exactement ce que Life Clock se propose de fournir. Il s’agit […]

Qui ne voudrait pas connaître la date et l’heure exacte de sa mort ? Oui, ce serait vraiment pas mal de connaître à l’avance cette information capitale. Mieux encore, on pourrait avoir au poignet, toujours sous les yeux, le décompte final et fatal.

Capture d’écran 2015-03-22 à 18.27.44

C’est exactement ce que Life Clock se propose de fournir. Il s’agit d’une application pour l’Apple Watch qui prend en compte les données physiques mesurées par la montre. Le logiciel adapte le délai jusqu’à la mort entière et définitive du porteur.

Le studio de design Rehabstudio a développé un prototype de cette application, qui ajoute des minutes au fur et à mesure que l’on s’adonne à de l’exercice physique, et en retranche si on ne dort pas suffisamment par exemple. Ça n’est pas particulièrement rigoureux ni scientifique, mais enfin, c’est une mesure comme une autre.

Les développeurs expliquent qu’il s’agit d’une manière, un peu sinistre certes, de pousser les gens à se bouger.

Source: Source