Pluton pourrait être dotée d’une calotte glaciaire, selon la NASA

Science

Par Pierre le

Pluton, c’est la zone. Il caille, il y a jamais beaucoup de soleil et en plus, c’est au milieu d’un coin paumé. Mais la planète naine est au centre des attentions de la NASA. La sonde New Horizons s’approche doucement de l’astre et l’agence américaine commence à nous donner des détails sur sa surface.


La sonde a reçu des images de New Horizons dans le courant du mois d’avril. Des photos prisent de très loin mais qui renforce une hypothèse déjà existante : il y aurait des calottes glaciaires sur Pluton. Des calottes de glace ou de neige d’azote. Hubble avait déjà repéré des points blancs à la surface il y a 20 ans, points blancs qui apparaissent de nouveau aujourd’hui. De même, New Horizons a repéré des régions plus sombres que d’autres sur la planète naine.

Des analyse réalisées sur des photos floues et pixelisées. La sonde est encore à 100 millions de kilomètres de Pluton et devrait arriver à une orbite de 12 000 kilomètres le 14 juillet prochain. Une mission qui permettra d’en savoir plus sur la planète naine et surtout d’établir une géographie. Par ailleurs, les photos prises par New Horizons laissent penser que l’astre dispose d’une géographie très marquée.

Tiens, en parlant de sonde, Messenger fait aussi parler d’elle aujourd’hui. Lancée en 2004, la sonde était chargée de scruter Mercure. Elle a permis à la NASA d’établir que la planète était dotée d’une forte activité volcanique et certains émettent même l’hypthèque que sa surface abrite de l’eau. Mais Messenger arrive au terme de sa mission et a épuisé tout son carburant. Elle s’écrasera ce soir à 21h30 à sa surface. Adieu, petite sonde.

Source: Source