Konami annonce que son avenir ne se trouve pas (uniquement) dans le jeu mobile, après tout

Business

Par Pierre le

Il y a quelques semaines, Konami a a indiqué que son avenir se situait dans les jeux mobiles. Un avenir fait d’adaptations de licences sur nos smartphones et tablettes et de free to play. Mais aujourd’hui, Konami revient sur ses dires.

52372-Metal_Gear_Solid_(E)_(Disc_1)-2

En effet, Hideki Hayakawa, le président de Konami, s’excuse pour le malentendu qui a eu lieu suite à cette annonce. Bien que le géant japonais avait indiqué ne pas vouloir délaisser le jeu console, beaucoup de gamers se sont sentis lésés, voire trahis par cette annonce. Konami veut aujourd’hui mettre les points sur les i.

Oui, Konami va se lancer activement dans le mobile. Oui, un tel marché rapporte de l’argent et la firme japonaise ne veut pas laisser passer cette occasion. Mais non, les jeux « classiques » ne seront pas abandonnés. La firme de Tokyo explique vouloir offrir un large catalogue à ses clients, en offrant des softs mobiles ou même des jeux de carte, sans cependant abandonner ses joueurs les plus fidèles.

Il précise également que le marché mobile visé reste celui du Japon, l’un des plus importants au monde et mère patrie de Konami.

Si l’affaire du mobile first est maintenant clarifiée, Hayakawa reste silencieux concernant l’affaire du Kojimagate. De même aucun mot sur le futur de la licence Metal Gear ou sur l’annulation soudaine de Silent Hills. Le mystère continue donc de planer autour de ses deux grosses licences. D’ailleurs, des rumeurs autour de la reprise de Silent Hills par Microsoft (pour en faire une exclu One) ont commencé à apparaître sur le net ce week-end. Mais au grand dam des fans, la firme de Redmond a annoncé que ces rumeurs tenaient plus du fantasme qu’autre chose.

Source: Source