Intel avale Altera pour s’attaquer à l’internet des objets

Business

Par Olivier le

Intel a mis la main sur Altera, un fondeur de puces, pour la somme rondelette de 16,7 milliards de dollars, entièrement financée en cash. Cette acquisition de grande ampleur dans le secteur des semi-conducteurs est la preuve supplémentaire qu’il se trame quelque chose sur le marché de l’internet des objets.

Pour le moment, l’internet des objets (IoT) n’est pas grand chose de plus qu’un slogan. Mais tous les acteurs s’y préparent car une partie de leur future croissance se trouve dans ce domaine, qui intéresse aussi Apple (avec HomeKit) et Google (avec Brillo tout juste annoncé durant Google I/O).

Il y a les plateformes logicielles, et il y a les plateformes matérielles. Intel compte sur l’expertise d’Altera dans ce domaine pour faire la course en tête, aux côtés de Samsung et d’autres fondeurs qui n’ont pas attendu Intel pour se lancer.

Intel assure qu’il poursuivra le support et le développement des lignes de production des processeurs Altera (sous ARM), tandis que ce dernier va se transformer en simple division du groupe.

Source: Source