Bruxelles ouvre une enquête sur six studios Hollywoodiens pour pratiques anti-concurrentielles

Business

Par Pierre le

Disney, Universal, Paramount, Sony, la Fox et Warner ont ils du soucis à se faire ? En tout cas, Bruxelles a décidé de s’attaquer à ces six géants américains ainsi qu’à leur complice commun : Sky UK. L’Union Européenne leur reproche en effet des pratiques anti-concurrentielles.

sky_uk

L’Europe reproche à ces studios ainsi qu’à Sky UK des pratiques limitant les possibilités des consommateurs situés hors de Grande-Bretagne et d’Irlande, comme l’indique la commissaire européenne chargée de la concurrence, Margrethe Vestager :

Les consommateurs européens veulent pouvoir regarder les chaînes de télévision payantes de leur choix quel que soit le lieu où ils résident ou voyagent dans l’UE. Notre enquête indique que ce n’est pas possible actuellement, car les accords de licence entre les grands studios de cinéma et Sky UK ne permettent pas aux consommateurs d’autres pays de l’UE d’accéder aux services de télévision payante britanniques ou irlandais de Sky, que ce soit par satellite ou en ligne. Il est possible que cela soit contraire aux règles de la concurrence de l’UE. Les studios et Sky UK ont maintenant la possibilité de répondre à nos préoccupations

Bref, les abonnés situés hors des fontières britanniques et irlandaises seraient lésés, tout comme les britanniques en voyage à l’étranger.

L’UE a ouvert une enquête sur le cas de Sky UK. Une enquête qui pourrait profondément bouleverser le business de la télévision payante en Europe. Ainsi, les branches italiennes et allemandes de Sky pourraient avoir des soucis, tout comme Canal +.

Source: Source