Sony pense à des « solutions alternatives » si ses smartphones ne se vendent pas mieux

Smartphone

Par Henri le

Sony a bien du mal à garder tous ses secteurs à flot, notamment sa division smartphone. Et la firme pourrait envisager une autre voie.

1150399_sony-cree-un-electrochoc-pour-relancer-ses-mobiles-web-tete-021302437616

Sony a bien du mal avec ses smartphones. Malgré la qualité intrinsèque de ses produits (hormis les problèmes du Z3+), la firme nippone n’arrive pas à dégager assez de bénéfices avec sa gamme Xperia. Interrogé par des journalistes de Reuters, Kazuo Hirai, le directeur général de Sony, a laissé entendre que le constructeur ne s’obstinerait pas dans cette voie indéfiniment si les chiffres ne suivent pas. Il a néanmoins évoqué la mise en place de solutions dites « alternatives ».

« Nous continuerons avec cette activité aussi longtemps que nous serons en phase avec l’idée d’être rentables les années à venir. Dans le cas contraire, nous n’avons pas éliminé des solutions alternatives »

Sony_Xperia_Z5_compared_review_80

Des propos peu encourageants pour Sony Mobile, dont les ventes ont chuté de 16,3 %, et qui affiche 168 millions d’euros de pertes au dernier trimestre. L’arrivée de la gamme Xperia Z5 revêt donc une importance capitale, puisqu’elle pourrait décider du sort de la téléphonie dans l’entreprise.

Fort heureusement, Sony trouve sa force dans la diversification de ses produits. La firme arrive donc à limiter les pertes grâce à des secteurs performants comme les divisions jeu vidéo ou composants. Mais cet équilibre instable entre perte et gain n’est certainement pas le meilleur moyen de renouer avec le profit.

La restructuration du domaine mobile risque donc d’être douloureuse pour certains employés.