862 millions de dollars, c’est ce que devra payer Apple à l’université du Wisconsin

Général

Par le

Apple n’est pas le dernier quand il s’agit d’intenter des procès à ses concurrents, mais il arrive parfois que la marque à la pomme soit la cible de poursuites. Il y a un peu plus d’un an, l’Université du Wisconsin, ou plutôt l’Alumni Research Foundation qui en fait partie, avait lancé des poursuites à l’encontre d’Apple. Le verdict a été rendu et l’addition est salée pour la marque, elle devra s’acquitter de plus de 862 millions de dollars de dommages et intérêts.

A7-600x294

L’accusation ? Elle concerne les puces A7, A8 et A8x que le constructeur a notamment utilisé dans les iPhone 5, iPhone 5s, iPhone 6 et iPhone 6 Plus mais aussi certains iPad. Apple a bien essayé de faire valoir que les brevets, qui portent sur l’optimisation des processeurs, ne sont pas valides, mais c’est un avis qui n’est manifestement pas partagé par le jury.

À noter que ce n’est pas le montant final qui est avancé ici, celui-ci ne sera décidé qu’à la fin du procès. Il reste encore à déterminer si Apple à volontairement ou non “emprunté” la technologie de l’université. La réponse à cette question pourrait augmenter ou diminuer l’addition pour Apple.

Source: Source