La 5G en 2020, beaucoup trop tard pour l’opérateur américain Verizon

Smartphone

Par le

En France, Orange a déjà reçu les autorisations pour commencer des tests autour de la 5G près de la frontière suisse alors que le déploiement de la 4G n’est pas du tout terminé (oui, on peut aussi se poser la question pour le déploiement de la 3G… ). Et l’opérateur français n’est pas le seul à avoir commencé à regarder vers l’avenir, c’est le cas un peu partout à la surface du globe.

Verizon1

La logique voudrait que ce soit un pays comme le Japon ou la Corée qui soit le premier à déployer la 5G aux alentours de l’année 2020. L’Asie étant souvent à la pointe du déploiement de ce genre de technologie. Et d’un autre coté, les USA ne sont pas particulièrement connus pour leur déploiement rapide de nouveaux réseaux de communication, c’est pour cela que les analystes n’attendent pas un déploiement de la 5G avant 2020 voire après, au pays de l’oncle Sam.

Pourtant, ce n’est pas ce que semble dire un des deux opérateurs majeurs aux US. Complètement à contre-pied de ce que l’on pourrait attendre des US, l’opérateur Verizon veut commencer les tests pour la 5G en 2016 et la commercialiser moins d’un an après. Étonnant quand on sait que la 5G est encore un prototype et que les standards l’accompagnant ne sont même pas encore définis

Pourtant, il ne faut pas prendre l’opérateur à la légère pour autant, Verizon a su se montrer particulièrement efficace dernièrement dans le déploiement de la 4G LTE.

Source: Source