Selon les derniers chiffres du S.E.L.L., 1 joueur français sur 3 présente de l’intérêt pour l’eSport

Par Fabio le

Le Syndicat des Editeurs de Logiciels de Loisirs (S.E.L.L.) nous a livré hier une version actualisée du tableau jeux vidéo en France sur ce début d’année 2015. Avec plusieurs chiffres intéressants à la clé.

lessentiel

Le premier, c’est la part des joueurs qui présentent de l’intérêt pour les compétitions de sport électronique. Selon le S.E.L.L., un tiers des joueurs français s’y intéressent. 9% des joueurs seraient même très impliqués, ce qui n’est pas vraiment étonnant quand on voit l’engouement autour des grands tournois, comme le Championnat du monde de League of Legends (nous avons suivi les phases de poule à Paris, et on peut vous dire que c’était chaud). Sur ce même aspect, le S.E.L.L. indique que 31% des joueurs regardent des parties ou des vidéos de jeux vidéo.

Le phénomène se développe et on peut même dire qu’il ne date plus d’hier ; voir la chronique à ce sujet de @LamHua publiée chez nous début 2014 : Peut-on adorer un jeu vidéo sans même y jouer ?

Au niveau des profils de joueurs toujours, le joueur moyen a 35 ans en 2015, alors qu’il en avait 21 en 1999. Conséquence logique : 35% des joueurs sont parents, et 57% d’entre eux jouent avec leurs enfants.

Autres informations intéressantes, les 7 millions de consoles de génération 8 présentes sur le marché français. Notons par ailleurs la hausse des ventes de software de génération 8 de 40% de janvier à septembre 2015, par rapport à la même période l’an passé, et celle de 10% pour les accessoires.

Si vous aimez les chiffres, vous en trouverez plein d’autres (les genres de jeux les plus plébiscités, les femmes et le jeu vidéo, etc.) dans le dernier numéro de l’Essentiel qui vient tout juste de paraître.

stopwatch 5 min.