Une Google Car arrêtée car elle roulait trop… lentement

Automobile

Par Pierre le

Lorsque vous êtes en voiture, il vous arrive parfois d’être derrière un papy qui roule comme un escargot, et ça vous agace. Et c’est exactement ce qui est arrivé à ce policier américain, qui a décidé d’agir en allant voir le « contrevenant ». Pas de bol pour lui, la voiture en question n’était conduite par… personne.

Photo

C’est une histoire amusante qui s’est déroulée dans la Silicon Valley. Un motard de la police a constaté qu’un bouchon s’était formé derrière une voiture qui roulait beaucoup trop lentement. Il a donc décidé d’agir et d’aller voir la source du problème, mais voilà, en arrivant à hauteur de la voiture, il s’est aperçu qu’elle se conduisait toute seule ! Eh oui, c’est bien une Google Car qui causait tout ce tintouin.

Il y avait bien quelqu’un sur le siège passager, mais l’employé de Google n’avait pas agit sur la vitesse de la voiture. Elle roulait à 25 miles à l’heure, à la place des 35 miles indiqués sur le panneau.

Le policier n’a pas mis de contravention au passager, mais l’histoire a beaucoup amusé la firme de Mountain View. Elle a d’ailleurs partagé la photo avec un petit commentaire amusant : « Nous roulons trop lentement ? Je parie que ça n’arrive pas souvent aux humains ». Google insiste sur le fait que sa voiture est volontairement bridée pour éviter les accidents… et qu’elle n’a jamais reçu aucune contravention.

Source: Source