Activision-Blizzard qui rachète Candy Crush, une bonne affaire ? On a demandé au 2ème éditeur de jeux sociaux français

Par Fabio le

C'était une des grosses informations business du début du mois, le géant américain du jeu vidéo Activision-Blizzard avait déboursé 5,9 milliards de dollars pour racheter le...

C’était une des grosses informations business du début du mois, le géant américain du jeu vidéo Activision-Blizzard avait déboursé 5,9 milliards de dollars pour racheter le développeur d’applications Facebook et mobiles King Digital Entertainment, auteur de Candy Crush. François Pacot, fondateur de RoyalCactus, a bien voulu commenter pour nous cette acquisition.

francois_pacot

Journal du Gamer : Est-ce que le montant du rachat est-il juste ?

Le montant du rachat de King peut sembler à première vue important mais dans la réalité il est tout à fait cohérent avec la valeur de la société et ce pour 3 raisons :

* La capitalisation boursière de King est, à la date du 13/11 d’un peu plus de 5,6 Mds. Il s’agit d’une valeur acceptée par le marché et par l’ensemble des acteurs financiers. Le montant du rachat est donc tout à fait cohérent avec la valeur boursière de l’entreprise.

* Au 3ème trimestre 2015, l’ensemble des jeux de King rassemblaient plus de 130 millions de joueurs quotidiens et plus de 330 millions de joueurs uniques par mois, ce qui est absolument considérable.

* King a réalisé plus de 2 milliards de chiffre d’affaires en 2014 et la société est très bien partie pour faire la même chose en 2015. Le montant du rachat correspond donc à seulement 3 fois le chiffre d’affaires ce qui est loin d’être exorbitant.


J.d.G. : Pourquoi King ne pouvait-il pas continuer à croître dans son coin ?

Le mobile est un marché à très fort potentiel mais qui est excessivement concurrentiel, il est donc nécessaire d’avoir des moyens financiers importants afin non seulement de produire des jeux de qualité élevée mais également de pouvoir les promouvoir rapidement sur l’ensemble des plateformes et sur l’ensemble des pays. Sans ces moyens financiers, la croissance est plus difficile et plus lente.

stopwatch 4 min.