Kevin Spacey, nouvel ambassadeur de la réalité virtuelle ?

Par Henri le

Chaque nouvelle technologie a besoin de soutien fort pour que le grand public y prête attention. Et Kevin Spacey pourrait devenir un des nouveaux étendards de...

Chaque nouvelle technologie a besoin de soutien fort pour que le grand public y prête attention. Et Kevin Spacey pourrait devenir un des nouveaux étendards de la réalité virtuelle.

kevin-spacey-call-of-duty-advanced-warfare

Kevin Spacey est décidément un artiste touche-à-tout. Après avoir une nouvelle fois brillé dans la série House of Card, produit par Netflix, ce dernier avait fait un passage remarqué sur nos écrans avec son rôle de méchant dans Call of Duty : Advanced Warfare. L’acteur oscarisé en 2000 pour American Beauty s’intéresse aux nouvelles technologies, et estime réellement le média vidéoludique.

C’est donc assez naturellement qu’il a montré son enthousiasme pour les casques de réalité virtuelle. Lors d’une interview au site spécialisé RoadtoVR, il a déclaré que les nombreux problèmes rencontrés par les ingénieurs au fil du temps appartenaient au passé.

Beaucoup des problèmes survenus aux débuts des développements sont désormais résolus. Il est temps pour les créateurs de contenu de produire sur cette technologie.

Et Spacey allie les actes à la parole, puisqu’il aurait apparemment investi une somme inconnue dans une start-up nommée WoofbertVR, qui utilise les casques VR afin de profiter des plus belles galeries d’art du monde. Un sujet important pour l’acteur, qui fut directeur artistique du théâtre londonien le Old Vic de 2003 à 2015.

woofbert-image1-680x383

Pour lui, l’avènement de la VR pourrait insuffler quelque chose de nouveau, qui pourrait servir à l’éducation des plus jeunes. Il estime que les écoles devraient y voir un allié potentiel dans la transmission du savoir, notamment historique.

La salle de classe n’a pas changé depuis plusieurs dizaines d’années. Imaginez juste que vous soyez capable de rapidement porter un casque qui vous permette d’apprendre vos leçons sur le Pacifique tout en y étant virtuellement, que vous soyez matérialisé à Gettysburg pour vous renseigner sur la Guerre de Sécession, ou encore sur l’estrade du Globe (ndlr : le fameux “théâtre de Shakespeare”) au 17e siècle, à donner la réplique aux comédiens. (via JV.com)

Voilà le genre d’allié qu’on aimerait toujours avoir à ses côtés.

stopwatch 4 min.