D’ici 2035, la moitié des emplois au Japon pourrait être occupée par des robots

Business

Par Olivier le

Le Japon est un pays formidable et parfois bizarre. Mais ce qui est épatant avec l’archipel, c’est qu’il n’a pas peur des robots. Au contraire même, les robots y sont accueillis à bras ouverts, par exemple dans les usines ou dans certains secteurs des services où l’on manque de bras. Des robots secouristes vont même prêter main forte aux autorités.

La tendance n’est d’ailleurs pas prête de s’arrêter. D’après une étude NRI, dans les vingt prochaines années, pratiquement la moitié des emplois au Japon seront occupés par des robots. En fait, 49% des jobs pourront être remplacés par des systèmes informatiques, explique l’enquête.

Tout dépend évidemment du degré de créativité qu’un emploi nécessite. Certains d’entre eux ne pourront jamais être occupés par un robot ; en revanche, pour ce qui est des opérateurs de service d’assistance, la livraison de biens ou encore les travaux agricoles, les robots peuvent prendre le relais (comme dans cet hôtel où le concierge n’est autre qu’un… robot vélociraptor !).

Aux États-Unis, le taux d’automatisation possible est de 47% tout de même, mais de seulement 35% au Royaume-Uni. Les auteurs de l’enquête rassurent tout de même les inquiets qui craignent pour l’emploi « humain » : il ne s’agit que de projections qui ne prennent pas en compte les facteurs sociaux.

Source: Source