Toshiba, Fujitsu et VAIO pourraient bien fusionner leurs activités PC

Business

Par Olivier le

Les temps sont durs pour les constructeurs de PC. Le marché n’est plus que l’ombre de ce qu’il était il y a encore quelques années. Les tablettes, les hybrides, et même les phablettes ont rogné des pans entiers de secteurs où régnaient auparavant en maître les ordinateurs traditionnels.

Et sur un marché en déclin où les marges sont faibles, il n’y a pas trente mille solutions : il faut s’adapter ou passer à autre chose. Et s’adapter passe bien souvent par la concentration des acteurs. C’est ce qui est en train de se passer avec trois grands constructeurs de PC.

Fujitsu, Toshiba et VAIO (revendu l’an dernier par Sony à un consortium japonais) seraient en pleines discussions pour envisager le rapprochement de leurs activités PC, croit savoir Nikkei Asian Review. Une telle entité créerait un « supergroupe » évoluant à la fois sur les marchés des ordinateurs de bureau, les portables, et les tablettes. Il contrôlerait plus de 30% du secteur, plus que l’actuel numéro 1 Lenovo.

Le quotidien explique que seule la marque VAIO survivrait à cette fusion. L’alliance des activités PC de ces trois entreprises aurait du sens : Toshiba jouit d’une bonne part de marché aux États-Unis, Fujitsu est plus implanté en Europe, et VAIO est une marque connue et respectée partout dans le monde. Ensemble, ces sociétés réduiraient les coûts de production histoire de remplumer leurs marges. Reste maintenant à savoir si cette belle entente sur le papier peut réellement exister.

Source: Source