Des scientifiques expliquent pourquoi Spider-Man ne peut pas exister

Sur le web

Par Auré le

D’après de récentes étude publiées il y a quelques jours dans les Comptes rendus de l’Académie américaine des sciences (PNAS), les lois de la physique ne permettent pas à Spider-man d’exister…

En effet, plusieurs scientifiques ont estimé, quel pourcentage de surface corporelle chez différents animaux grimpeurs devait être adhésive pour leur permettre de se déplacer à la verticale. Malheureusement, en raison de son poids moyen et de sa taille, l’être humain aurait besoin d’une surface adhésive bien trop importante pour accomplir de telles prouesses.

Capture d’écran 2016-01-22 à 12.15.59

Si l’homme voulait escalader un mur de la façon qu’un gecko, il aurait besoin de pieds démesurément grands et porter des chaussures collantes de taille 145, précise Walter Federle, l’auteur principal de cette étude.

Afin d’être en mesure d’évoluer sur des surfaces verticales ou sur un plafond comme un petit lézard ou un gecko, l’être humain devrait subir des modifications morphologiques qui impliqueraient que 40% de son corps soit recouvert de fixations adhésives, soit 80% sur une seule de ces faces. Autre solution avancée par les chercheurs afin de répartir l’ensemble des fixations adhésives : chausser du 145 !

L’Homme, tel qu’on le connaît, ne semble donc pas pas près de se déplacer sur la façade des buildings aussi aisément que notre ami Spider-Man

Source: Source