[NASA] De superbes affiches du futur de la NASA

Graphic

Par Zacharia G le

Si 2015 a été une bonne année pour la NASA, l’agence spatiale semble vouloir surfer sur sa lancée optimiste. Elle a demandé à la firme de design Invisible Creature de lui créer des posters pour le calendrier 2016. Le thème : le futur de la NASA.

mission-voyager-nasa

L’imagination est notre fenêtre sur le futur. Alors que vous marquez le passage de cette année avec ces destinations imaginaires, souvenez-vous que vous êtes les architectes du futur. Ce que nous faisons et accomplissons aura une grande importance pour les générations à venir. Les impacts de vos efforts (…) seront ressentis pendant les siècles futurs. Soyez audacieux dans vos visions de ce que demain peut devenir.

Bien dit, docteur Charles Elachi, directeur du NASA Jet Propulsion Laboratory !

Les posters d’Invisible Creatures ne sont pas seulement beaux, mais ils récompensent ceux qui prendraient la peine de les inspecter avec attention, avec plein de petits détails.

Ce n’est pas la première fois que l’agence spatiale américaine effectue une telle commande. Celle-ci toutefois, se projette dans le futur et a pour but de nous donner du grain à moudre pour imaginer l’univers de demain.

enceladus-mission-nasa

Après, que l’on aime ou pas, on relève néanmoins que les missions Voyager (qui parcourt notre système solaire : premier poster, aux tons jeunes), Enceladus (qui étudie la lune de Saturne du même nom, sur laquelle de la vie pourrait être trouvée : deuxième poster, avec la famille) et Mars (dont on entend régulièrement parler : troisième poster, avec la fusée) sont représentées.

mission-mars-nasa

Source: Source

Une réponse à “[NASA] De superbes affiches du futur de la NASA”

  1. Y’a plus difficile comme plans sur la comète : il suffit de reprendre tous les “prospectives” et “perspectives” qui se dessinaient dès les années 60, avant que la première vague de l’épopée cosmique ne vienne s’égarer dans les labyrinthes du Watergate ou s’effondrer dans la jungle du Vietnam empoisonné à l’agent orange ….

    ( çà vaut bien le camp de Dora !… )

    On remet tous ces dessins sur le métier, on les “purifie” au contact des connaissances acquises et on renvoie tout le “marketing” !… Le tour est joué pour les 50 prochaines années !…
    ( Enfin, les posters, c’est plutôt ringard années 50 ( du XX° siècle ) et Docteur Folamour : à la NASA, on coince sur l’avenir ( malmené par la S-F ) et on n’a toujours pas digéré le Passé : c’est que c’est pas facile de grimper les marches d’un escalier passées au savon noir !… çà glisse, Alice … Pas facile de mettre en phase l’aventure populaire de l’Espace avec les exigences d’un complexe militaro-industriel dont les besoins sont déterminés par de toutes autres conditions que l’imagination : Clément Ader en 1890 le comprendra un peu tard et décidera de détruire son œuvre aéronautique pionnière en entier !…. )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *