Le mobile écrase le PC pour la consultation d’Internet

culture geek

Par Zacharia G le

Médiamétrie livre ses chiffres : entre janvier et novembre 2015, la 4G a aidé à augmenter le nombre de connectés sur smartphone de 4,5 %. En novembre dernier, 68,9 % des plus de 15 ans consultent donc internet bien plus souvent sur leur mobile.

internet-spartphone

Ce pourcentage est à prélever sur les 44,8 millions de français de plus de 15 ans qui ont consulté le web, d’une manière ou d’une autre. Ça fait plus de 86 % de la population totale de cette tranche d’âge. Ce chiffre doit en plus être revu à la hausse : il augmenterait chaque mois.
Si on prend les chiffres globaux de l’année 2015 toutefois, ce chiffre retombe un peu : 50,7 % des Français de 15 ans ou plus favorisent la connexion sur mobile, contre 46,9 % sur ordinateur.

famille-multi-ecrans

Les divers appareils mobiles, portables comme tablettes permettent un accès plus pratique, car ils démultiplient les possibilités d’accès au net. Ainsi, les Français utilisent plus d’un écran pour se connecter, préférant un type d’appareil ou un autre, selon l’utilisation qu’ils en font (appels, visionnage de films, etc.)

Source: Source

8 réponses à “Le mobile écrase le PC pour la consultation d’Internet”

  1. On parle d’une consultation via une appli dédiée (et donc plutôt via les webservices), ou bien via le navigateur du mobile ? Faire la distinction apporterait un éclairage intéressant.

  2. “Le mobile écrase le PC pour la consultation d’Internet” …
    heu … comment ce fait il ???
    Est ce du au fait que le mobile est plus … attention … je reprends , est plus mobile que le PC ????

    ” les Français utilisent plus d’un écran pour se connecter”
    Celle la aussi elle est bonne , comme les francais utilisent plus d’un ecrans il surfent 2 fois plus voir trois plus enfin c’est par rapport au nombre d’ecran … est mais vous etes serieux ???

    • Bah, évidemment que 3 écrans = 3 fois + de surf.
      Avec 1 seul écran l’on pouvait consulter simplement 12 pages webs à la fois (grace aux onglets) voire plusieurs centaines d’onglets, ceci grâce à l’aide de malwares bien adaptés.
      La main droite étant sur la souris.
      Avec un 2e écran, par exemple un smartphone, relié à la même connexion wifi que le PC hein, et bien logique qu’on peut par exemple consulter son Facebook, la main gauche glissant via l’écran tactile.
      Le 3e écran d’une tablette pouvant servir simultanément à swiper sur Tinder, c’est pas parce que 2 mains sont déjà occupées qu’on a épuisé toutes ses ressources… Justement Tinder, si l’écran est bien calé, un peu de profil, se prêtera aisément au swipe “automatique” du fait de l’attrayance de ce qui s’affiche à l’écran.
      ( prévoir tout de même le sopalin après un superlike )

  3. Et aussi que chacun à son propre smartphone, alors qu’il y a rarement plus d’un ordinateur par foyer (je ne compte pas le pc pro).

  4. Évidement, les smartphone vont sur internent en permanence pour rapatrier des infos comme la météo.
    Chiffres bidon qui ne veulent rien dire.

    • La météo est au temps ce que Télépoche est à l’astrologie…. et ce que l’astrologie est à la prédiction du futur…
      Par contre y’a le METAR qui indique les vraies temp. et vent, etc.
      et le TAF qui est une prévision de l’évolution à quelques heures près, et ça là, c’est utilisé en aéronautique pour les avions, les bateaux, et bref tout ce qui nécessite une sécurité 100% absolue (comme l’AF447 enfin bon quand on veut pas écouter on veut pas écouter, non plus….)
      A consulter, donc, avant de sortir son drône

  5. même sur tablette, consulter le net ça me gave rapidement. Pour ça je préfère le confort visuel d’un 20 ou 30 pouces, plutôt que du 10 pouces. Par contre en voyage pour consulter mes emails, c’est parfait. Enfin pour consulter. Pour y répondre, clavier physique incontournable.
    ( jamais réussi à taper vite correctement 2 mots de suite sur un clavier tactile. Je sais pas comment les autres font. )

    • c’est parce qu’il faut écrire en sms ou avec une orthographe pleine de fautes, tu verras la dextérité des jeunes d’aujourd’hui…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *