Bernie Sanders aussi souhaite qu’Apple fabrique aux Etats-Unis

Apple

Par Pierre le

Lancé dans la campagne américaine, Donald Trump fait beaucoup parler de lui. Bernie Sanders, candidat aux primaires démocrates, est son parfait opposé. Mais cela n’empêche pas les deux hommes de se rejoindre sur certains points, comme Apple. Néanmoins, la façon de faire est bien différente.

Screenshot

On se souvient que Trump voulait obliger Apple à « fabriquer ses foutus ordinateurs aux Etats-Unis ». Sanders est du même avis, mais plus mesuré. Il affirme en effet qu’il aimerait bien voir la firme de Cupertino fabriquer certains de ses produits sur le sol américain.

Dans une interview accordée au New York Daily News, il est interrogé sur l’une de ses déclarations. Il avait en effet affirmé que la cupidité de Wall Street détruisait l’industrie américaine. Le journal, à l’occasion des 40 ans d’Apple, lui a donc demandé si Cupertino contribuait à détruire cette industrie.

Non. Apple ne détruit pas l’industrie américaine. Mais j’aimerais qu’ils fabriquent certains de leurs produits ici, aux Etats-Unis, plutôt qu’en Chine. Et j’aimerais qu’ils arrêtent d’essayer d’éviter leur part de taxes.

Apple pourrait donc faire des efforts, selon Sanders, mais est encore loin du niveau des banques Chases ou JPMorgan, par exemple, qui eux détruisent vraiment l’industrie.

Affronter Wall Street, c’est le cheval de bataille du candidat. Comme dirait l’autre, son ennemi, c’est la finance. Si Apple est l’un des contributeurs de ce système et pourrait faire de gros efforts, Sanders se montre tout de même moins catégorique que Donald Trump.

Source: Source