Blizzard réagit enfin à la fermeture de Nostalrius : « On doit protéger nos droits »

Par Corentin le

world-of-warcraft-troll

La fermeture du serveur « vanilla » de World of Warcraft Nostalrius avait causé de nombreux remous au sein des fans du MMO de Blizzard. Ce serveur privé qui permettait de jouer au MMO exactement comme le premier jour de sa sortie avait été fermé par le développeur pour d’évidentes raisons de droit.

La grogne des joueurs se faisait d’autant plus forte que Blizzard était resté coi sur la question. Jusqu’à aujourd’hui, puisque J. Allen Brack, producteur exécutif sur le jeu, a répondu à la communauté dans une longue réponse publiée sur les forums de Battle.net.

« Nous voulions vous faire savoir que nous avons suivi de très près la discussion autour de Nostalrius et nous apprécions vos idées et suggestions constructives.

Notre silence sur le sujet ne reflète absolument pas notre engagement et notre passion sur le sujet. Nous vous avons entendu. Nombre d’entre-nous chez Blizzard et dans l’équipe de développement de WoW sont des joueurs passionnés depuis le WoW classique. En fait, je travaille personnellement chez Blizzard à cause de mon amour pour le WoW classique.

[…]

Pourquoi ne pas laisser Nostalrius continuer dans son état actuel ? La réponse honnête est que si Blizzard ne protège pas ses propriétés intellectuelles cela pourrait endommager les droits de Blizzad. Cela concerne n’importe quoi ou qui utilise des propriétés intellectuelles de WoW, serveurs non officiels inclus. Et bien que nous ayons étudié cette possibilité, il n’y a aucun moyen légal clair pour protéger la propriété intellectuelle de Blizzard et accorder une licence d’utilisation à un serveur privé.

Nous avons étudié des possibilités pour développer des serveurs classiques et aucune ne peut être mise en place sans grande difficulté. Si on pouvait le faire d’un simple coup de baguette magique, on le ferait. Toutefois, d’immenses défis opérationnels se dressent devant nous pour intégrer des serveurs classiques, sans parler du support nécessaire et permanent pour chaque aspect de chaque version de WoW qui serait alors en ligne.

[…]

Aussi, nous sommes entrés en contact récemment avec quelques une des personnes qui géraient Nostalrius. Ils se soucient évidemment du jeu, et nous attendons avec impatience de discuter encore avec eux dans les prochaines semaines. »

Cette réponse tardive, mais honnête ne donne cependant pas de réelle solution au problème. Les discussions avec les gérants de Nostalrius ne devraient pas permettre la mise en place d’une solution technique viable pour permettre aux joueurs nostalgiques de jouer dans les mêmes conditions que la sortie du jeu. Il s’agit d’une décision que seul Blizzard peut décider de prendre. On verra ce que l’éditeur aura ou non à proposer dans les prochaines semaines.

stopwatch 2 min.