À 10 ans, il découvre une faille sur Instagram et empoche 10 000 dollars

Sur le web

Par Henri le

Rapporter des bugs peut rapporter gros. Même quand on n’est pas encore en mesure de toucher l’argent.

instagram-selena

Les géants du web comme Facebook ou Google sont plutôt bon payeur lorsque des particuliers décèlent un bug sur leurs services. Preuve en est, le programme « bug bounty » de Mark Zuckerberg a déjà versé 4,3 millions de dollars à plus de 800 hackers à travers le monde.

Cela donne donc lieu à une chasse au bug assez féroce. Et il semble y avoir encore pas mal de gains à empocher puisque ces entreprises ont versé 936 000 dollars en 2015. Mais le journal finlandais Iltalehti a récemment mis en avant un hacker un peu particulier. Nommé Jani, il dénote face à la concurrence puisqu’il n’a que 10 ans.Et apparemment, ce n’est pas le premier qu’il trouve.

Facebook-Bug-Bounty

Le jeune homme a en effet découvert une faille permettant de supprimer le contenu écrit de n’importe quelle personne sur Instagram (qui appartient à Facebook). Il a prouvé sa trouvaille avec un compte de test, mais a signalé qu’il « aurait été en mesure d’éliminer la publication de n’importe qui, même Justin Bieber ». Bon joueur, la firme lui a versé une prime de 10 000 dollars.

Pas mal pour quelqu’un qui n’a normalement pas encore le droit de s’inscrire !