Les vidéos passent à 140 secondes sur Twitter et Vine

Android

Par Elodie le

Twitter et son application de partage de vidéos Vine proposent désormais un format vidéo augmenté pouvant aller jusqu’à 140 secondes. Certains influenceurs pourront également commencer à monétiser leur contenu.

vine_twitter_vidéos_140
Cap sur la vidéo ! Encore et toujours… plus !

Twitter et Vine explosent les limites imposées à leur format vidéo sur leur plateforme respective. Durée choisie ? 140 secondes.

Twitter fait ainsi passer ses vidéos de 30 à 140 secondes, soit deux minutes et 20 secondes. 140, comme la limite (indéboulonnable ?) de caractère d’un tweet. Vous pourrez ainsi partager des bandes-annonces, extraits de films ou clip musicaux (tout en respectant la réglementation concernant le copyright, cela s’entend).

Du côté de Vine, la progression est encore plus frappante puisque les vidéos passent ainsi de 6 à 140 secondes également. Étonnant de la part de Vine, ces 6 secondes diffusées en boucle ont grandement contribué au succès de la plateforme.

Précisons toutefois que ces 140 secondes ne seront pas la durée par défaut. Vine précise qu’il s’agit d’une « expérimentation » baptisée #BeyondtheVine. Les 6 secondes sont conservées, mais les utilisateurs pourront cliquer sur le bouton « Voir plus », situé en bas à droite, pour voir apparaître le reste de la vidéo.

Cela, afin de de ne pas « contraindre » la créativité des Viner. La firme indique également qu’elle proposera un format de 10 minutes à « certains partenaires ».

Passer à 140 secondes pourquoi pas. Espérons que ce n’est pas juste une sucette supplémentaire offerte aux marques pour venir nous proposer encore et toujours plus de clips promotionnels…

twitter_engage

Vine indique en outre explorer des possibilités de monétisations pour les créateurs de contenu, notamment avec Twitter Engage lancé il y a peu (uniquement disponible sur iOS et aux États-Unis pour le moment, as usual) qui permet aux créateurs d’interagir avec leurs fans et de créer de l’engagement, mais aussi de visualiser si leurs tweets sont performant, à quels moments, comment de fois ils ont été mentionnés, etc. Les créateurs influents (« select creators ») pourront ainsi monétiser leur audience directement depuis l’application.

Une réponse au coup de gueule des vidéastes stars de la plateforme. Ces derniers aimeraient commencer à gagner de l’argent grâce à leur vidéo. Ce qui se fait déjà sur YouTube, la filiale de Google a bien compris l’utilité d’avoir de tels VRP sur sa plateforme et a signé des contrats d’exclusivité avec certains d’entre eux.

Source: Source