[Chut, tais-toi, stop] Dans WoW : Legion, les joueurs pas aimables seront condamnés au silence

Par Fabio le

Les mauvais comportements (harcèlement verbal, beaucoup) sont légion (huhu) sur internet et Blizzard va expérimenter avec la sortie de la prochaine extension de World of Warcraft la punition par le silence.

Legion

Mettre quelqu’un au silence appartient à la longue liste des moyens de contrôle des joueurs agressifs. Le dispositif n’a pas été expérimenté sur World of Warcraft auparavant mais sans doute que le fait de ne pas pouvoir communiquer sur Hearthstone (sauf via des phrases préparées) a inspiré le développeur.

Blizzard explique donc « que les joueurs faisant preuve d’un comportement injurieux ou inapproprié sur les canaux de discussion pourront subir une période de silence sur diverses fonctionnalités d’interaction en jeu » avant de détailler sur la page officielle du jeu :

Dès le pré-lancement de Legion, tout joueur signalé à de multiples reprises via les catégories «spam » ou « langage inapproprié » subira, après enquête, une pénalité de silence appliquée à tous les personnages de son compte. Tant que la pénalité est active, le joueur réduit au silence ne disposera plus que d’un accès limité aux fonctionnalités d’interaction entre joueurs.

Les joueurs réduits au silence ne pourront plus :

Écrire sur le canal de discussion des instances (raid, groupe et champ de bataille)
Écrire sur les canaux généraux rejoints automatiquement (Général, Commerce, etc.)
Créer des invitations/évènements sur le calendrier
Envoyer du courrier en jeu
Envoyer des invitations de groupe
Envoyer des invitations de jeu de guerre
Envoyer des invitations de duel
Mettre à jour une inscription de groupe prédéfini
Créer une nouvelle inscription de groupe prédéfini

Les joueurs réduits au silence pourront toujours :

Chuchoter à leurs contacts (WoW et Battle.net)
Répondre aux messages chuchotés par des joueurs ne faisant pas partie de leurs contacts
Écrire sur le canal de discussion de groupe/raid (avec des joueurs invités)
Créer des groupes et des raids
Écrire sur les canaux généraux gérés par un modérateur
Partager des quêtes
S’inscrire dans un groupe prédéfini

Les joueurs réduits au silence recevront une notification à chaque envoi de message sur un canal auquel leur accès est limité. Lors de la première pénalité de silence, l’accès au canal de discussion sera restreint pour une durée de 24 heures. Ce temps de pénalité sera doublé pour chaque pénalité de silence reçue après la première, sans limite maximale. Cela signifie que les joueurs recevant de multiples pénalités de silence pourront se retrouver dans l’incapacité de discuter librement sur les canaux pendant une très, très longue période.

Le dispositif sera mis en place lors de la mise à jour de pré-lancement de Legion (qui sortira le 30 août prochain).

Une initiative de plus dans la lutte contre les rageux, quête sans relâche à laquelle les créateurs de League of Legends participent également et avec imagination depuis plusieurs années déjà (avec la mise en place du tribunal, de loot réservé aux bons comportements, et de systèmes de feedback plus ou moins évolués depuis l’an dernier).

Mais est-ce que cela suffira ? Rien n’est moins sûr…

stopwatch 2 min.