Sony vend son activité batteries

Business

Par Olivier le

Sony continue sa restructuration. Après s’être séparé de son activité VAIO, avoir revendu ses quartiers généraux à New York et Tokyo, et avoir créé deux sociétés distinctes pour ses capteurs et ses téléviseurs, le groupe fait face à un autre crève-cœur.

Sony va en effet vendre son activité batteries. Le constructeur japonais est un pionnier dans ce domaine, puisqu’il s’y est lancé dès 1975, et a été la première entreprise à commercialiser des batteries lithium-ion. Une technologie qui est toujours d’actualité dans nos produits électroniques mobiles.

C’est Murata, une entreprise nipponne qui fabrique des composants et des robots, qui va reprendre la filiale Sony Energy Devices Corporation, ainsi que ses usines en Chine et à Singapour, à l’exclusion des piles alkaline et des chargeurs USB.

Pour expliquer cette cession, Sony indique que l’environnement concurrentiel a significativement évolué. C’est Samsung qui est le leader de ce marché et ce, depuis 2010. LG Chem et Panasonic ont eux aussi dépassé le pionnier.

Source: Source