Proxima b : Des scientifiques découvrent l’exoplanète la plus proche de la Terre

Science

Par Henri le

Cela fait un moment que l'on s'intéresse aux exoplanètes, mais la découverte de Proxima B marque une tournant majeur dans la recherche. ...

Cela fait un moment que l’on s’intéresse aux exoplanètes, mais la découverte de Proxima B marque une tournant majeur dans la recherche.

Crédit : AFP / EUROPEAN SOUTHERN OBSERVATORY / KORNMESSER
Crédit : AFP / EUROPEAN SOUTHERN OBSERVATORY / KORNMESSER

L’observatoire européen austral (ESO en anglais) vient de confirmer la découverte de Proxima b, une planète située dans la zone potentiellement habitable de son étoile. Rien de très étonnant jusque-là, sauf que cette dernière n’est située qu’à 4,24 années-lumière de nous, ce qui en fait l’exoplanète la plus proche de la Terre.

On sait qu’elle orbite autour de Proxima du Centaure, qui est évidemment l’étoile la plus proche de notre système solaire, et qu’elle est tellurique, c’est à dire principalement composée de roche. Son placement lui permet de recevoir assez d’énergie pour que de l’eau, si elle en contient, reste dans un état liquide. Un élément crucial, qui ne confirme pas pour autant la présence de forme de vie connue.

Elle rejoint les 42 autres planètes lointaines répertoriées dans les « candidates à la vie ». Mais sa proximité avec nous en fait un sujet d’étude exceptionnel. Jusqu’à présent, c’était Wolf 1061 c, située à 14 années-lumière de la Terre, qui détenait la palme. C’est dire le caractère incroyable de cette découverte. Les scientifiques de l’ÉSA n’ont d’ailleurs pas caché leur enthousiasme.

« […] “Jamais une exoplanète n’avait été découverte aussi près de nous. C’est un rêve pour les astronomes”

15411256

La raison de cette trouvaille tardive est liée à la précision des instruments, qui s’est affinée avec le temps, mais aussi à la nature de Proxima du Centaure. Comme 70 % des étoiles qui nous entourent, c’est une naine rouge, ce qui signifie qu’elle est dix fois plus petite que notre soleil (qui est une naine jaune). Son rayonnement est donc plus faible. De plus, la constellation du Centaure est truffée d’autres étoiles plus brillantes, ce qui complique l’observation. Une analyse plus poussée de la rotation et du spectre a permis de déduire la masse de Proxima b, qui est équivalente à 1,3 fois celle de la Terre.

Vu que l’étoile autour de laquelle cette exoplanète orbite est nettement moins luisante que la notre, Proxima b se trouve mathématiquement beaucoup plus près de cette dernière. Les scientifiques estiment qu’elle se situe à 7,5 millions de kilomètres de son soleil. Une distance très faible par rapport aux 150 millions de kilomètres qui sépare la Terre du nôtre. La température théorique n’est pas élevée pour autant, puisqu’elle oscillerait en -50 et -30 °C. Dans ces conditions, l’eau aurait bien du mal à rester liquide.

C’est sans compter la présence (ou non) d’une atmosphère, qui permet de développer un effet de serre et de réchauffer la surface. “Sans cet effet de serre naturel, la température sur Terre serait également inférieure à 0 °C” précise Pedro J. Amado, chercheur à l’Institut d’Astrophysique d’Andalousie, et co-signataire de l’étude dans les colonnes de Sciences & Avenir.

Mais cette proximité pourrait malgré tout être nocive pour la vie. Proxima B reçoit en effet 400 fois plus de rayons X que la terre. Ces derniers ont un effet néfaste puisqu’ils entraînent des lésions parfois difficilement réparables au niveau de l’ADN. Mais l’espoir est vraiment permis.

32 Commentaires

  1. DraKai

    25 août 2016 at 13:27

    “Son placement lui permet de recevoir assez d’énergie pour que de l’eau, si elle en contient, reste dans un état liquide.”
    Et puis après : “La température théorique n’est pas élevée pour autant, puisqu’elle oscillerait en -50 et -30 °C. Dans ces conditions, l’eau aurait bien du mal à rester liquide.”

    Faut vous décider les gars

    • Drithar

      25 août 2016 at 13:31

      Et ensuite tu lis la ligne suivante et tu comprends 🙂

      “C’est sans compter la présence (ou non) d’une atmosphère, qui permet de développer un effet de serre et de réchauffer la surface”

      • gribouille

        26 août 2016 at 10:44

        Ce n’est pas très clair, l’auteur est trop affirmatif dans sa 1ère phrase.

  2. mldd

    25 août 2016 at 13:32

    Un peu plus de 8 millions de nos années pour arriver sur cette ‘exoplanet’, la solution la plus simple c’est encore de poser nos bagages sur la Lune et Mars ! personnellement je mettrais bien un pièce sur la lune… au pif !

    • juliengdt

      25 août 2016 at 13:45

      … ou de foutre la paix aux autres planètes, et de se contenter de planter plus d’arbres qu’on en coupe sur Terre, histoire d’avoir un endroit vivable pour nos futures génération 🙂

      Ce serait déjà pas mal

      • mldd

        25 août 2016 at 14:05

        Ce n’est pas une histoire d’arbres ou de foutre la paix aux autres lunes/planètes, c’est réducteur. il y a 2 faits réels la population terrienne augmente d’année en année (on vie plus longtemps et on vivra encore plus longtemps dans quelques dizaines d’années, et les naissances continuent sur un bon rythme), le deuxième fait c’est le vieillissement naturel de notre planète et ça c’est scientifique, géologique… il faut regarder ailleurs… il se passe ce qu’il doit se passer l’humanité évolue, la prochaine grande étape c’est s’établir sur la Lune ou Mars.

        • K-Hyene

          25 août 2016 at 14:47

          Et on irait foutre quoi sur la Lune ou sur Mars (si tant est qu’on arrive un de ces 4 à (re)mettre le pied dessus) ?
          Franchement, à part pour des études scientifiques ou l’exploit technologique, quel est l’intérêt ?

          – Pas d’atmosphère sur la Lune, atmosphère irrespirable et pression atmosphérique invivable sur Mars,
          – Températures non propices à la vie
          – D’après ce qu’on sait, peu ou pas d’eau à l’état liquide.

          – Et c’est pas parce que Matt Damon a réussi a faire pousser des patates sur Mars que quelqu’un pourra faire pareil dans la vraie vie.

          Non, il n’y a pas 36 solutions en attendant de pouvoir trouver une planète réellement capable d’accueillir la vie Terrienne, et le moyen de s’y rendre en moins de 28 générations :
          – On se calme sur la destruction systématique de notre “chez-nous”,
          – On arrête de pondre des gosses comme des lapins avides d’allocations familiales,
          – On tue les vieux à la naissance !

          • RageX

            25 août 2016 at 14:51

            “- On tue les vieux à la naissance !”
            What???
            Tu veux tuer des nourrissons? :p

            Autant les 2 points précédents ok autant là j’ai pas compris… o_O

          • K-Hyene

            25 août 2016 at 15:56

            Quoi ??? Tuer des nourrissons ??? Quelle idée saugrenue ! T’es pas bien toi…
            Non non, juste des vieux, mais à la naissance. 🙂

          • RageX

            25 août 2016 at 16:25

            Ah ok!
            je viens de tilter, autant pour moi o/

            Par contre ta solution est un peu… expéditive on va dire…

            ps: les vieux à la naissance c’était bel et bien des nourrissons non? 🙂
            that’s why…

          • RageX

            26 août 2016 at 12:08

            Je pourrais te retourner la question…
            je pensais que le “Tu veux tuer des nourrissons? :p” un peu plus haut suffirait à voir que je le charriais un peu… 😉

          • mldd

            25 août 2016 at 15:54

            Non mais… on n’est pas dans un film ! Dans 1XX années que ce soit sur la Lune ou sur Mars le résident sera certainement dans un système de modules souterrain voir même de constructions souterraine protéger contre les températures, rayons et autres phénomènes.
            La vie à la surface il faut abandonner l’idée de suite !

          • K-Hyene

            25 août 2016 at 16:11

            Wahoo la vie de rêve ! Toute ta vie enfermé sous terre dans une atmosphère artificielle à essayer de faire pousser des patates dans une terre infertile… (oui je suis obsédé par les patates, et alors ?).
            Et il faudra en construire combien de tes abris sous-terrains pour pouvoir accueillir suffisamment de personnes pour désengorger la Terre ? Assez pour transformer la Lune et Mars en emmental ?
            Enfin, si c’est cette ambition que tu as pour la vie de tes petits petits petits petits fillots…

          • mldd

            25 août 2016 at 16:24

            Ne rien faire et prévoir c’est toujours mieux, très bonne réflexion !

          • RageX

            25 août 2016 at 16:28

            moi j’aurais plutôt limité le nombre de naissances pour tout le monde, changement des modes de conso (oui il faudrait penser apprendre à gaspiller moins), etc…

            Ah et petite dédicace à mon cassos préféré, je laisserai faire un peu plus la sélection naturelle…

          • mldd

            25 août 2016 at 16:34

            Non mais le mec, tuer des nourrissons, rires, complètement cinglé.

          • RageX

            25 août 2016 at 16:43

            bah c’est pour ça que je trouvais ça bizarre, j’ai juste fait la traduction: un vieux à la naissance= un nourrisson
            non je ne suis pas un psychopathe mangeur de n’enfants!!!! ^^’

        • juliengdt

          25 août 2016 at 16:31

          Non, ce n’est pas réducteur.
          Test deux fait réels:
          * vieillissement de la Terre: ca se compte en millions d’années je pense que ca va, l’homme se sera trouer à la Kalash avant (go wiki)
          * Le nombre d’habitant sur Terre: le malthusianisme sera mise en place (malheureusement), irrevocablement.

          S’établir sur Lune ou Mars, ce serait dépenser + d’énergie à y aller et à y vivre plutot que de construire des solutions écologique aériennes/souterraine/toutcequetuveux sur terre.

          C’est d’une utopie de se dire que tes (petits….petits… etc) enfants ne seront pas terrien

          Oui ca se fera, mais dans des milliers et des milliers et des milliers d’années, et sûrement pas a la Star Trek (Proxima B on oublie, célérité , trou de verre .. etc etc)

          • mldd

            25 août 2016 at 16:52

            Oui tu n’as pas tort sur l’entente entre les peuples enfin plutôt l’entente entre les dirigeants des peuples…
            Le malthusianisme ça va à contre courant de la société actuelle donc comme je dis plus haut je ne vois pas quel peuple va tolérer cela !
            Après je pense que dans 1XX années les technologies pour développer le sous terrain en prenant en compte tous les critères géo de la Lune ou Mars seront au point, personnellement j’y crois fort et je mettrais bien une pièce dessus avant de manger des pissenlits.

          • K-Hyene

            25 août 2016 at 17:54

            Non mais les gars… le second degré ça vous parle ou pas ? On a le
            droit de temps en temps de sortir une connerie sans se faire traité de
            cinglé ?

            Bref, @mldd, tu as les convictions que tu veux et tu
            peux croire que la solution se trouve sur la Lune ou sur Mars, si tu
            veux. Je ne les partage pas, et dans certains de mes arguments, j’ai
            ajouté une légère pointe d’humour (que tu as aussi le droit de ne pas
            trouver drôle). De la a penser que j’étais sérieux… faut vraiment
            avoir un soucis…

            Dans tous les cas, je ne pense pas (et
            n’espère pas) que dans 1XX années, comme tu dis, on en sera encore à ne
            pas voir plus loin que notre système solaire (et désolé pour toi, on
            n’en est déjà plus là). Et effectivement, dans 1XX années, toujours pour
            reprendre ton échelle de temps, même Proxima b sera passée aux
            oubliettes…
            De toute façon, ni toi ni moi (et d’ailleurs ni Musk,
            ni Bezos, puisque tu les cite) n’avons de boule de cristal pour
            connaitre le genre de technologie que nous aurons dans 1XX années…
            tout au plus, on sait vers quoi on s’oriente pour les 30 à 50 prochaines
            années. Nous ne sommes pas à l’abri d’une ou plusieurs découvertes qui
            pourraient chambouler notre perception du champ des possibles… le
            réalisme n’empêche pas l’optimisme.

            Et non, je ne dis pas qu’il faut attendre et voir ce qu’il va se passer, je pense juste que tu vois trop petit.

            Et attention !!!!!!! POINTE D’HUMOUR !!!!!!!!
            Dans tous les cas, pour régler le soucis du nombre d’habitants de la Terre, un éditeur de jeux vidéos a trouvé la solution : Pokemon GO : le Darwinisme moderne !

          • mldd

            25 août 2016 at 18:03

            Super drôle, un grand comique !

          • K-Hyene

            25 août 2016 at 18:29

            Oh tu es donc capable d’ironie !! Qui l’eut cru ?!
            J’ai jamais prétendu être drôle, le fait est qu’au moins, je sais reconnaitre quand quelqu’un fait du second degré. Drôle ou pas n’est pas le soucis, j’aime juste à croire que malgré ces temps troublés, certains sont encore capables de comprendre que le second degré est nécessaire et que tenter d’être drôle l’est aussi, même inefficacement… parce que sinon, tenter de sauver les habitants de cette planète n’a pas vraiment d’intérêt, que ce soit en faisant des trous dans la Lune et sur Mars ou en les envoyant vers de plus lointains horizons.

          • himmelgien

            28 août 2016 at 20:55

            Il n’y a rien à oublier, surtout quand l’Univers vous fait un magnifique cadeau : Proxima b est idéalement placée pour devenir la “cible” cosmique des expériences et des théories ( en vigueur et à venir ) qui vont agiter les sciences exactes dans notre futur immédiat ( voire quotidien ) : l’Astronomie ( optique, mais aussi des rayonnements : X , infra-rouge, etc…) , l’Astrophysique, la cosmologie, l’ exogéologie ( encore à fonder ! ), etc, etc …
            Les sciences vont connaître un nouveau saut quantique !… Où va nous mener celui-là ?… Dans le recoin où même les romanciers de S-F avaient renoncé à une trouver seulement une planète !… ( Seule exception : Emile Bravo, dans sa bd ” l’imparfait du Futur ” (2006) , premier épisode de sa série ” les “épatantes aventures de Jules ” …)
            Quant à nous y rendre nous mêmes, il suffira que l’Astronautique retrouve son second souffle : au début des années 70, nous organisions les premières expéditions vers Mars ( et Vénus , ensuite ) !… En 2000, nous abordions les planètes géantes ( Jupiter, puis Saturne … ) .
            L’Histoire fut différente … mais elle peut toujours se “rattraper” !… Exemple : en 1929 et pour près de 10 ans, les US vécurent une période horrible, indigne … puis tout “s’évapora” : en 1938, le Congrès signa les contrats d’armement et en quelques mois, les ouvriers, les paysans avaient retrouvé du travail , les dollars circulaient partout, personne ne voulait se souvenir du cauchemar qui avait précédé !… Cette fois, ce sera quoi ?…. les emprunts interstellaires ?… ( les subprimes sont trop récentes, aussi peut-être en “restera-t-on” au contrats galactiques ?..) .Et aussitôt, on voudra oublier “La Crise” , si longue et si pesante !… Il existera un nouvel objectif, un nouveau “trésor”, de nouvelles fortunes à se faire ….

        • gribouille

          26 août 2016 at 10:48

          Tu pourrais nous expliquer ce que tu entends par “vieillissement de la Terre” ?
          Après, oui, la population mondiale augmente, mais il est un peu tard pour penser à un exil en masse : on devrait faire partir des millions d’humains pour libérer assez de place sur Terre, or, on ne sait envoyer que quelques personnes à la fois dans l’espace.

          • mldd

            26 août 2016 at 11:25

            La terre Viellie, le champ magnétique s’affaiblit, les réserves de pétrole diminuent, on est en surconsommation par rapport aux ressources annuelles… etc
            Je pars du principe qu’entre 1900 et 2000 donc 100 ans il y a eut énormément de découvertes, Aujourd’hui en 2016 à 21XX, grâce aux calculateurs, aux chercheurs et aux techniciens ont peut espérer que le lot de découvertes augmentent dans tous les domaines, c’est pourquoi je pense que dans les 1XX années les terriens auront un moyen d’emmener peut être 30, 40 voir 50 personnes à la fois ‘en sécurité’ sur la Lune ou Mars, Je ne parle pas d’exode de masse, pour ce qui est du souterrain ou partiellement souterrain sur la Lune ou Mars, je suis optimiste, quand on voit les anciennes cités et les nouvelles comme Montréal, Toronto.

          • gribouille

            26 août 2016 at 15:58

            Bien sûr, je ne parle pas de l’âge absolue de la Terre.
            Bon, l’explication ne me convient pas :p
            Admettons pour le champ magnétique. Mais pour le pétrole, je ne suis pas d’accord. Mieux, que le pétrole retourne à l’état de carbone (co2 ou autre), ça pourrait être interprété comme un rajeunissement.
            Quant à la surconsommation, pas mieux. La Terre n’est pas une étoile qui consomme de la matière, il ne me semble pas que la Terre expulse de la matière dans l’espace.

            Après, pour parler vieillissement, faut peut être regarder au niveau de l’entropie, et du fait que l’Univers serait en train de refroidir…

            Après, je suis sassez d’accord pour la colonisation de la Lune ou de Mars par un nombre réduit d’humains (voire avec des migrations régulières). Mais comme dit au-dessus, faut voir ce que ça donne de vivre en souterrain et dans un milieu confiné.

            PS: pourquoi vous parlez de 1XX au lieu de “dans le siècle à venir” ou “dans moins de 200 ans” ; idem pour 21XX = au 22e siècle ?!

    • Tristan

      25 août 2016 at 22:28

      D’après ce que j’ai lu dans un autre site (scientifique) c’est 20 000 ans pour y arriver… Donc je suis un peu perdu là

      • mldd

        25 août 2016 at 23:07

        Les propulseurs du moment c’est environ 100000km/h dans le meilleur des cas, alors 1 année lumière c’est 10000 milliards de km terrestres donc en gros 43 000 milliards de km, après c’est un calcul d’ annees. Mais bon ça c’est pour un bon chemin tout droit !

  3. burnout293

    25 août 2016 at 16:17

    Les gens qui débattent sur l’intérêt de coloniser une planète et qui se prennent la tête x) Le truc c’est que vous avez tous raisons en même temps mais pas pour les mêmes périodes :
    On doit Actuellement se concentrer à Préserver au mieux notre planète, le temps que la technologie progresse suffisamment pour nous permettre les voyages interplanétaires/interstellaires. Une fois la migration de notre espèce possible vers une nouvelle planète, on se concentrera sur cette dernière tâche.

  4. Erwan

    25 août 2016 at 18:39

    Excusez moi je suis novice mais je ne comprends pas cet “effet de serre” sensé réchauffer la planète. Il me semble qu’au contraire l’atmosphère protège du vent solaire et réduit bien considérablement la température de cette dernière ! Quelqu’un pourrait-il m’éclairer sur le sujet ? Merci !

    • mpolo

      25 août 2016 at 22:42

      Bon, on va simplifier à l’extrême.
      L’atmosphère joue un rôle de filtre mais pas de barrage.
      Les rayons solaires (UV par exemple) arrivent jusqu’au sol, là ils peuvent êttre réfléchis par la nature du sol (mer, glace) et repartent dans l’espace.
      C’est la que notre atmosphère joue le rôle de couvercle et piège les particules qui ont perdu beaucoup de leur énergie cinétique.
      Mais l’essentiel de notre protection vient du bouclier magnétique de la Terre qui détourne les particules solaires les plus énergétiques et les plus dangereuses et nous évite d’être littéralement grillés.

  5. mpolo

    25 août 2016 at 22:39

    Bon, on va simplifier à l’extrême.
    L’atmosphère joue un rôle de filtre mais pas de barrage.
    Les rayons solaires (UV par exemple) arrivent jusqu’au sol, là ils peuvent être réfléchis par la nature du sol (mer, glace) et repartent dans l’espace.
    C’est la que notre atmosphère joue le rôle de couvercle et piège les particules qui ont perdu beaucoup de leur énergie cinétique.
    Mais l’essentiel de notre protection vient du bouclier magnétique de la Terre qui détourne les particules solaires les plus énergétiques et les plus dangereuses et nous évite d’être littéralement grillés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *