Le HTC One A9s est en fuite, et il ressemble plus que jamais à l’iPhone 6

Smartphone

Par Gaël Weiss le

Le HTC One A9 avait fait parler de lui l’année dernière en raison de sa ressemblance avec le téléphone à l’iPhone. Et il semblerait qu’avec son successeur, le HTC One A9s, prévu pour la fin de l’année, le Taiwanais ait rempilé.

Le HTC One A9 et le iPhone 6s / Crédits : DR
Le HTC One A9 et le iPhone 6s / Crédits : DR

Le design de l’iPhone fait décidément des émules et nombreux sont les constructeurs à s’être inspiré du smartphone d’Apple. Mais la marque HTC pousse la ressemblance encore plus loin comme le prouve les dernières photos qui ont fuité sur le net.

C’est une nouvelle fois via le compte Twitter d’Evan Blass que l’on a pu apercevoir le design du prochain HTC One A9s. En plus de la dénomination du téléphone, qui laisse songeur, force est de constater que ce dernier emprunte énormément au flagship d’Apple. Voyez plutôt.

Le HTC One A9 / Crédits : DR
Le HTC One A9 / Crédits : DR

Si la face avant semble à peu près épargnée par la forme différente du bouton home, la face arrière est quasiment similaire. Seul le logo de la marque taïwanaise les différencie un peu.

La marque ne semble plus s’en cacher

Avec le One A9, HTC avait tenté sa chance avec un téléphone doté d’une finition en aluminium très proche de celle d’Apple. Avec un prix de lancement de 499 euros, le taïwanais avait voulu être plus abordable que les autres appareils haut de gamme, souvent tarifés 200 euros plus cher.

Le HTC One A9s et l'iPhone 6s / Crédits : DR
Le HTC One A9s et l’iPhone 6s / Crédits : DR

On remarque que le capteur photo arrière et le flash ont été décalés vers la partie supérieure gauche. Il en est de même avec l’APN frontal. Le téléphone arbore également les deux lignes de démarcation (les antennes, au dos en haut et en bas) du dernier iPhone.

En termes de hardware, peu de choses sont encore connues. On sait simplement qu’il embarquera un combo d’APN 13 MP/5 MP au dos et en frontal. Il pourrait être présenté à l’IFA de Berlin. Espérons que son prix de lancement ne soit pas trop élevé, ce qui était le problème de son prédécesseur. Réponse dans les prochains jours, donc.