Mais où sont passées les montres connectées Android Wear en 2016 ?

Gadget

Par Gaël Weiss le

C’est la question que s’est posée le site américain CNET, constatant qu’à l’exception d’Asus et de sa ZenWatch 3, les constructeurs ne se bousculaient plus vraiment au portillon d’Android Wear. Le site américain a donc interrogé les principaux constructeurs de montres connectées de l’année dernière pour savoir ce qu’ils projetaient.

EL3A1038

Et la réponse de Motorola, LG et Huawei est d’une confondante limpidité : personne n’a prévu de sortir de montre Android Wear d’ici la fin de l’année. On s’en doutait un peu après un IFA très pauvre en annonce sur le sujet (seule une ZenWatch 3 a été timidement annoncée par Asus), il ne sera pas question d’une nouvelle Moto 360, d’une éventuelle Huawei Watch 2 ou encore d’une énième LG G Watch.

L’avenir d’Android Wear en question

Cette annonce est assez inquiétante pour l’avenir d’Android Wear. L’OS mobile de Google doit en effet disposer d’une nouvelle version à venir durant l’automne — Android Wear 2.0 — et aucun nouvel appareil d’envergure ne sera capable de le mettre en avant. Il se murmure toutefois ici et là que Google serait au travail sur une montre connectée Nexus ou Pixel, de sa propre conception, afin de mieux mettre en avant les possibilités de son OS. Mais comme souvent avec Google, il est tout aussi possible que le projet ait été écarté.

La ZenWatch 3
La ZenWatch 3

Si l’on fait le compte des montres Android Wear sorties cette année, le résultat n’est pas brillant. Elles sont au nombre de deux : la LG Watch Urbane 2, sortie en début d’année (mais qui devait initialement sortir à la fin de 2015 et qui a été repoussée à cause de problèmes techniques) et la ZenWatch 3, prévue pour la fin de l’année. Autant dire, presque rien. Et ce, alors que les principaux concurrents ont continué à alimenter le marché, que ce soit Samsung avec sa Gear S3 ou Apple avec son Apple Watch 2.

Des produits qui manquent encore de matûrité

Les raisons de cette désaffection sont évidentes : les montres connectées ne se vendent pas. L’arrivée d’Apple sur le marché n’a pas suscité l’engouement espéré pour ces appareils connectés. Si l’Apple Watch s’est plutôt bien vendue et vampirise plus de 50 % du marché, elle n’a pas été pour autant un franc succès commercial. Les réticences d’Apple à communiquer les chiffres de vente en sont la meilleure preuve. Surtout, les consommateurs préfèrent largement investir dans des trackers d’activités ou des bracelets de fitness qui possèdent de nombreux avantages par rapport aux montres connectées : prix beaucoup moins élevé, esthétique plus discrète et moins masculine et autonomie bien meilleure.

Bref, cette absence de nouvelle montre connectée de la part des constructeurs démontre surtout que les montres connectées ne sont pas encore des appareils suffisamment mûrs pour convaincre le grand public. Il faudra très probablement attendre encore quelques années avant que les grandes marques parviennent à trouver la bonne formule entre design, ergonomie et utilité de la chose.

Source: Source