Mark Zuckerberg publie des photos de (l’immense) data center de Facebook en Suède

culture geek

Par Elodie le

5 ans après son érection, le data center « écolo » de Facebook sis à Luleå, en Suède, se dévoile en image, employés compris. Une visite orchestrée par Mark Zuckerberg himself.

facebook1a

Une fois n’est pas coutume, Mark Zuckerberg met la focale sur Facebook et ses employés pour nous présenter son data center européen situé à Luleå, ville sise au Nord de la Suède, près du cercle arctique.

Facebook y a installé son premier data center situé en dehors des États-Unis. Les travaux ont débuté en 2011 et le centre a ouvert ses portes en 2013.

facebook_lulea

Un lieu choisi avec soin

Pourquoi choisir Luleå ? Pour notamment sa position proche du cercle arctique qui permet à Facebook d’utiliser l’air (froid est-il besoin de le préciser) extérieur pour ventiler ses machines et refroidir son centre de données. Une mesure écologique, mais aussi économique puisque les substantielles économies d’énergies permettent des gains financiers non négligeables.

En plein hiver, quand les températures frôlent les -30 degrés le processus est inversé : c’est la chaleur dégagée par les serveurs qui sert à chauffer l’intérieur du bâtiment, grand comme 6 terrains de football (11 en comptant la surface totale du site).

facebook_ventilateurs_suede

À titre d’exemple, le hall principal est si grand que les employés, 150 au total, s’y déplacent en scooter.

facebook1

Températures et images glacées

Ce sont donc des images glacées et métallique qui nous parviennent, à l’image des ventilateurs rutilants que l’on peut apercevoir sur l’une des photos postées par Zucky. Ce dernier précise également que le bois et l’artisanat locaux ont été privilégiés pour concevoir la façade du bâtiment.

facebook16

facebook15

En cas de panne, les serveurs peuvent être réparés en deux minutes, contre une heure il y a encore quelques années. Leur conception a été simplifiée de sorte qu’il ne faut qu’un seul technicien pour 25 000 serveurs.

« Ce système est 10 % plus efficace que la normale et on a recours à 40 % d’énergie en moins par rapport aux autres centres de données traditionnels », se félicite le boss de Facebook.

facebook12

facebook14

Les vieux disques durs et ceux devenus obsolètes sont brisés, « dans un souci de protection de la vie privée », souligne Mark Zuckerberg.

Il profite de l’occasion pour présenter la personne en charge de cette procédure ainsi que quelques employés triés sur le volet, ingénieur réseau, agent de sécurité, spécialiste des systèmes mécaniques ou encore le directeur du site.

La feuille sur laquelle a été conçu le plan du futur data center
La feuille sur laquelle a été conçue le plan du futur data center