Vivendi et Canal+ s’associent à la plus grande organisation eSport mondiale pour créer une ligue nationale

Par Corentin le

Crédits photo : ESL Vivendi a décidément de grandes ambitions pour le jeu vidéo en France. Après avoir acquis Gameloft et alors...

Crédits photo : ESL
Crédits photo : ESL

Vivendi a décidément de grandes ambitions pour le jeu vidéo en France. Après avoir acquis Gameloft et alors qu’il ne rêve que de s’emparer d’Ubisoft au corps défendant de la fratrie Guillemot, le groupe mené par Vincent Bolloré annonce son association avec l’ESL (l’Electronic Sports League), la plus grande organisation d’événements eSport au monde.

L’ESL est loin d’être du menu fretin. L’organisation dont le siège est basé à Cologne s’occupe de tournois officiels de nombreux grands jeux compétitifs comme League of Legends, DOTA 2, Counter Strike: Global Offensive ou Hearthstone. Pour le moment, le choix des jeux est encore soumis à des négociations avec les différents éditeurs.

Le partenariat avec le géant français comprend ainsi la création d’un certain nombre de ligues nationales officielles. Elles devraient avoir la même forme que les ESL National Championships, formats de ligues nationales qui existent déjà en Allemagne ou en Angleterre.

Crédits photo : ESL
Crédits photo : ESL

La boîte à outils Vivendi

De son côté, Vivendi apportera évidemment les moyens de diffusion des événements qui seront retransmis sur les chaînes du groupe Canal. Une émission sera également créée, le Canal Esports Club (dont le titre est calqué sur d’autres émissions sportives comme le Canal Football Club ou le Canal Rugby Club) qui commentera l’actualité liée aux jeux compétitifs.

L’aspect tentaculaire de Vivendi lui permet également de mettre à disposition de l’ESL des moyens plus divers comme des solutions de diffusion via des canaux alternatifs comme Dailymotion (détenu à 90 % par le groupe), un système de billetterie en ligne avec Digitick et même une salle pour accueillir certains événements, l’Olympia, également administré par Vivendi.

La normalisation de l’eSport en France ouvre des appétits. D’après des chiffres dévoilés par PayPal en avril dernier, les revenus générés par l’eSport en France s’élèvent à plus de 22 millions de dollars tout en connaissant une croissance de 10 % chaque année.

stopwatch 6 min.