Facebook en passe de concurrencer LinkedIn ?

Business

Par Elodie le

Le réseau social aux 1,79 milliard d’utilisateurs actifs testerait actuellement une page « emplois » pour les entreprises désireuses de publier des offres de travail. De quoi sérieusement concurrencer le réseau social professionnel LinkedIn.

facebook-concurrent-linkedin-emploi

Pas le temps de souffler pour Microsoft. À peine a-t-il racheté LinkedIn pour 26,2 milliards de dollars qu’il voit un potentiel sérieux concurrent se dresser sur sa route.

TechCrunch a ainsi remarqué un nouvel onglet « Jobs » sur sa page Facebook. Sur celle-ci, les entreprises pourront publier des offres d’emploi visibles sur la page de la société en question et sur le fil d’actualité des abonnés à cette page. Selon le site US, ces firmes pourront payer Facebook pour mettre en avant certaines de leurs offres sur le fil d’actualité des utilisateurs.

Près de 2 milliards de candidats potentiels

Avec ces 1,79 milliard d’utilisateurs actifs par mois, Facebook pourrait devenir un concurrent de taille pour Linkedin. Pour l’instant rien n’est acté. Facebook a simplement expliqué à TechCrunch qu’il testait actuellement cet onglet après s’être rendu compte que les entreprises utilisaient leur page pour publier des offres d’emploi.

facebook-jobs

Les candidats désireux de postuler n’auront qu’à cliquer sur un bouton (« Apply Now ») sans même y joindre leur CV ou remplir un quelconque formulaire. Les informations préalablement remplies sur le profil public de l’utilisateur serviront pour le recrutement et se substitueront à leur CV. L’entreprise recevra ces informations sur sa page sous la forme d’un message Messenger ou via l’adresse email du recruteur (si renseignée).

Pas de CV, juste les informations publiques du profil

Les sociétés pourront cibler des candidats potentiels en remplissant différents critères afin qu’elles atteignent les personnes les plus à même de correspondre à leur offre, ou toucher des personnes qui n’étaient pas forcément en recherche d’emploi, mais pourraient se laisser tenter par une offre diffusée sur leur fil d’actualité.

Ce qui nécessite donc de fournir des données personnelles supplémentaires à Facebook si cela n’a pas déjà été fait. Données qui seront donc publiques. Comme les écoles fréquentées, les diplômes obtenus, les centres d’intérêt et les différentes expériences professionnelles effectuées au cours de sa carrière.

Un concurrent sérieux pour LinkedIn

Toutefois, les membres de Facebook pourraient être refroidis par la perspective de fournir toujours plus d’informations au réseau social, qui centraliserait ainsi presque toute la vie d’un membre dans ses bases de données.
Mêler vie professionnelle en ligne et vie perso n’a jamais fait bon ménage. Certains en ont déjà fait l’amère expérience. Pour Facebook, c’est évidemment un enjeu considérable, en matière de données, mais aussi en termes d’engagement – en conservant ses membres le plus longtemps possible sur sa plateforme – et de recrutement.

Facebook compte presque 2 milliards d’utilisateurs quand LinkedIn n’en a que 433 millions, dont 10 millions en France.

Source: Source