Ghost in the Shell : Une comparaison entre film et anime étonnante de précision

Cinéma

Par Henri le

Le premier trailer du film Ghost in the Shell à fait couler beaucoup d’encre, mais un internaute vient de montrer qu’il se révèle visuellement très fidèle à l’anime original. Cela fait déjà vingt ans que Ghost in the Shell est sorti, et il continue de fasciner les amateurs de manga à la manière d’autres grands […]

Le premier trailer du film Ghost in the Shell à fait couler beaucoup d’encre, mais un internaute vient de montrer qu’il se révèle visuellement très fidèle à l’anime original.

563255

Cela fait déjà vingt ans que Ghost in the Shell est sorti, et il continue de fasciner les amateurs de manga à la manière d’autres grands classiques comme Akira. La sortie d’une adaptation live de ce chef-d’oeuvre avait donc de quoi inquiéter ces derniers. Pourtant, Rupert Sanders, le réalisateur du film, semble vouloir coller fidèlement à l’univers de Masamune Shirow.

Un mimétisme déroutant

Plusieurs vidéastes se sont donc permis de comparer le trailer du film et celui de l’anime, sorti en 1995. Et force est de constater que l’atmosphère est respectée. Nous évoquions hier la polémique plus ou moins justifiée entourant le choix de Scarlett Johansson pour jouer le Major Motoko Kusanagi, mais en voyant les deux longs-métrages cote à côté, il est difficile de reprocher à Rupert Sanders de ne pas avoir étudié l’oeuvre originale. Les bâtiments, les protagonistes et certains combats ont l’air fidèlement retranscrit.

Retranscrire l’essence de l’oeuvre originale

Si on ne peut évidemment pas s’exprimer sur la qualité générale du film, prévu pour le 29 mars prochain, la volonté, de retranscrire une atmosphère similaire au manga semble sincère. C’est donc plus encourageant que la plupart des adaptations cinématographiques auxquelles on est habitué.

Reste à savoir si le film arrivera à poser autant de questions que l’oeuvre originale. Car c’est bien cela qui fait de Ghost in the Shell un manga à part. S’il doit s’affranchir de certains codes de la franchise pour faire naître une réflexion similaire à celle de Shirow, on espère que Sanders sautera le pas.