L’iPhone 8 avec un écran AMOLED courbé n’est qu’une option parmi tant d’autres pour Apple

Smartphone

Par Gaël Weiss le

Selon les informations du Wall Street Journal, Apple travaillerait bien sur un futur iPhone doté d’un écran AMOLED courbé. Mais ce ne serait qu’une possibilité parmi une dizaine d’autres.

apple-iphone-7plus-live-11-1

Apple le sait très bien, pour les 10 ans de son iPhone il n’aura pas le droit à l’erreur. Et l’on sait déjà que la marque américaine veut réserver une belle surprise à ses clients en commercialisant non pas deux modèles — comme c’était le cas cette annéemais bien trois. Ce troisième modèle, en rumeur depuis quelques mois, serait le plus haut de gamme des trois. Et il aurait selon ces mêmes premières rumeurs un écran AMOLED courbé.

Un iPhone 8 avec un écran AMOLED est bien à l’étude…

Cette rumeur, le Wall Street Journal la confirme partiellement. Le journal américain a en effet fait parler ses sources, qui lui ont confirmé l’existence d’un modèle doté d’un écran AMOLED courbé, similaire à ce que l’on peut trouver sur le Galaxy S7 edge par exemple. Apple aurait ainsi demandé à ses fournisseurs de créer un prototype d’iPhone équipé d’un écran de ce type, mais doté « d’une résolution meilleure que celles que l’on trouve sur les appareils de Samsung ». Quand on sait que le Galaxy S7 edge dispose déjà d’une définition 2K sur un écran de 5,5 pouces, il faudrait alors s’attendre à quelque chose d’encore plus impressionnant pour ce troisième appareil.

… Mais pourrait ne jamais sortir pour des raisons de coûts et de production

Le Wall Street Journal nuance toutefois ces informations et explique qu’un tel appareil n’est qu’une option parmi d’autres. Actuellement, explique le journal américain, ce modèle avec un écran AMOLED n’est qu’un prototype parmi une dizaine d’autres qu’Apple étudie. Et si l’on en croit la petite enquête du WSJ, le prix élevé ainsi que la faible disponibilité des écrans AMOLED pourraient bien refroidir Apple de faire un tel choix.

Ses principaux fournisseurs d’écrans — Sharp, LG et Japan Display — ne disposent pas pour l’instant d’infrastructures nécessaires à une production de masse (et de qualité) pour un futur iPhone. Apple envisage bien de faire appel à Samsung — le leader en matière d’écran AMOLED — mais ce dernier a deux défauts à ses yeux : c’est son principal concurrent sur le marché des smartphones et ses propres besoins sont énormes. Ce troisième appareil reste donc pour très flou, y compris pour Apple lui-même.

Source: Source