[Zelda] Wind Waker aurait dû avoir une suite… rapidement écartée

Par Jules le

Si Le Seigneur des Anneaux n’avait pas cartonné au cinéma, notre brave Link en version cartoon aurait battu la campagne à dos de cheval.

Lonk

Quatorze ans après sa sortie, The Legend of Zelda : The Wind Waker continue de faire parler de lui. Ou plutôt sa suite inexistante. Car oui, Nintendo avait bel et bien prévu de donner une nouvelle aventure à Link cartoon. Dans le livre The Legend of Zelda : Art & Artifacts, disponible seulement au Japon pour le moment, Satoru Takizawa, directeur artistique de la saga, évoque les prémices du développement de cette séquelle.

Le cheval, c’est trop génial

«Wind Waker 2 devait prendre place dans un monde plus terrestre, moins océanique que son prédécesseur, afin que Link puisse parcourir la carte à cheval», annonce Satoru Takizawa. Sauf que le projet a été abandonné en faveur du développement de The Legend of Zelda : Twilight Princess.

Parmi les nombreuses raisons avancées par Satoru Takizawa, on trouve le character design de Link. «Les proportions de Link n’étaient pas idéales pour le mettre sur un cheval. Et la perspective de créer une version adulte de Link cartoon n’était pas séduisante».

Un film pour les gouverner tous, et dans les ténèbres les lier

L’autre frein au développement d’une suite était les attentes des joueurs. Si la sortie de Wind Waker a reçu un accueil chaleureux de la part de la critique, il n’en a pas été de même avec le public. D’autant qu’en 2002, la saga Le Seigneur des Anneaux cartonnait au cinéma, le deuxième opus de la trilogie venant tout juste d’arriver dans les salles. «Nous étions conscients d’une demande grandissante d’un Link adulte et plus réaliste», écrit Satoru Takizawa. «Les films d’action à gros budget dans un univers fantasy étaient populaire à l’époque, face à ça et au reste, nous avions donc décidé de partir dans cette direction. Je faisais partie du projet comme directeur artistique, et j’ai fait venir Yusuke Nakano pour qu’il travaille sur le design de Link». Cela donnera Twilight Princess et son univers plus sombre et réaliste.

D’un autre côté, l’arc de Wind Waker n’est pas complètement mort puisqu’il a eu le droit à un spin-off sur Nintendo DS avec Phantom Hourglass. Link cartoon, lui, apparaît depuis dans les Super Smash Bros. comme combattant jouable.

Source: Source
stopwatch 2 min.