Mark Zuckerberg présente Jarvis, l’I.A. idéale et futuriste qu’il a conçue pour sa maison

Ville de Geeks

Par Gaël Weiss le

Au début de l’année, Mark Zuckerberg s’était donné pour objectif de créer de A à Z une I.A. qui soit capable de contrôler sa maison. Le projet avait bien avancé durant l’été et Robert Downey Jr avait même proposé sa voix pour doubler l’IA. Jarvis, puisque c’est son nom, a été présenté pour la première fois dans deux vidéos à la fois prometteuses et hilarantes.

zuckerberg-ia-jarvis

Tous ceux qui ont vu les trois films Iron Man savent tous qui est Jarvis. L’I.A. d’Iron Man est non seulement capable de réaliser les calculs et les projections les plus compliqués, tout en contrôlant intégralement la maison et le laboratoire de Tony Stark. Une I.A. tellement complète et incroyable qu’elle ne pouvait que rester dans le domaine de la science-fiction.

Des vidéos humoristiques pour démontrer le potentiel de Jarvis

Vraiment ? Mark Zuckerberg, le patron de Facebook, s’est donné pour objectif de créer une I.A. qui lui permettrait de contrôler la quasi-intégralité des objets présents dans sa maison. Cette I.A., nommée Jarvis, est toujours en cours d’élaboration, mais Mark Zuckerberg vient de publier deux vidéos « proof of concept » de la chose.

Cette I.A. ressemble beaucoup à Alexa de l’Echo d’Amazon. Elle est capable de retenir l’agenda de l’utilisateur, de contrôler quelques objets connectés (un grille-pain, la télévision, les caméras de surveillance), de lancer de la musique et même de faire de l’humour. Ce n’est d’ailleurs pas la voix de Robert Downey Jr qui a été utilisée pour la doubler, mais celle de Morgan Freeman.

Une I.A. encore limitée par le manque de connexion des objets de la maison

Dans les faits, cette I.A. fonctionne beaucoup moins bien que dans la vidéo montrée ci-dessus. Dans un long article publié sur Fast Company, Mark Zuckerberg explique qu’il a été moins compliqué de coder l’I.A. que de la relier aux différents objets connectés et surtout de faire en sorte qu’ils soient suffisamment sécurisés.

Pour les intéressés, Mark Zuckerberg a écrit un long post mortem sur son expérience. C’est en anglais, naturellement, mais c’est un article très intéressant pour qui s’intéresse aux IA. Ce projet continuera d’ailleurs a être exploité et développé en interne chez Facebook. Quant au défi que Mark s’imposera pour l’année 2017, il a promis de le révéler d’ici quelques semaines.