Mark Zuckerberg a créé et installé son propre Jarvis dans sa maison et le montrera le mois prochain

Ville de Geeks

Par Gaël Weiss le

Au début de l’année, Mark Zuckerberg avait publié ses bonnes résolutions sur Facebook. L’une d’entre elles était de concevoir une Intelligence artificielle qui soit capable de contrôler une bonne partie de sa maison. Nous sommes maintenant à la fin du mois d’août et ce brave Mark y est parvenu. Et en attendant qu’il montre son projet, il a commencé à en parler hier, à Rome.

Mark Zuckerberg en train de bricoler « deux ou trois trucs » dans sa maison (allégorie)
Mark Zuckerberg en train de bricoler « deux ou trois trucs » dans sa maison (allégorie)

Mark Zuckerberg a beau être l’un des plus puissants milliardaires de ce monde, il reste finalement un homme assez simple. Quand il ne dirige pas Facebook, il prend soin de sa fille, donne (plus ou moins) sa fortune à une fondation caritative et entre deux rendez-vous il élabore deux ou trois petits logiciels pour sa maison. C’était d’ailleurs son objectif de 2016 : créer une IA personnelle capable de l’aider dans ses tâches quotidiennes, que ce soit dans sa maison ou dans son travail. Après huit mois de travail, Mark Zuckerberg semble approcher de son but.

Une IA qui contrôle les lumières, la température et son portail et ne répond qu’à sa voix

Lors d’une session de question-réponse qui s’est déroulée hier, à Rome, le patron de Facebook a parlé longuement de l’avancement de son projet, qui est désormais fonctionnel. « J’en suis arrivé au point où je peux maintenant contrôler les lumières, le portail et la température… Ce qui chagrine d’ailleurs ma femme, qui ne peut pas contrôler la température parce que c’est programmé pour ne prendre en compte que ma voix », a expliqué Mark Zuckerberg au public.

Pour arriver à ce résultat, Mark Zuckerberg a été aidé par des ingénieurs de Facebook spécialisé dans l’IA, la reconnaissance vocale et la reconnaissance visuelle. Il explique par exemple que son portail est désormais capable de reconnaître son visage automatiquement et qu’il s’ouvre sans avoir besoin de presser le moindre bouton ou d’entrer un code quelque part. L’histoire ne dit pas si cette IA a une voix et si elle dispose d’un humour froid et grinçant, comme Jarvis d’Iron Man.

Une démonstration prévue pour le mois prochain

Quoi qu’il en soit, le PDG de 32 ans a annoncé qu’il fera une démonstration de cette IA dès le mois prochain, sans plus de précision. Pour l’instant cette mystérieuse IA n’est installée que dans la maison de Mark Zuckerberg et l’on ne connaît pas les projets de Facebook à son sujet. Il ne serait pas étonnant, après tout, que le réseau social se dote d’un assistant vocal connecté, à la façon d’Amazon Echo ou de Google Home.