Amazon réfléchit à des entrepôts volants

drone

Par Jules le

Alors que le projet Amazon Prime Air en est à ses premiers balbutiements, l'entreprise américaine pense déjà à l'avenir de la livraison par drone, en déposant un brevet pour des entrepôts volants.

eva-1

L’intérêt d’Amazon pour les cieux ne semble pas avoir de limite. Ainsi, Zoe Leavitt, analyste pour CB Insight, a découvert un brevet d’Amazon pour “un centre de traitement aéroporté utilisant des véhicules aériens sans pilote pour la livraison d’articles“.

Look up the sky

Avec son look de Zeppelin, l’entrepôt volant d’Amazon (qu’on appellera désormais EVA) pourra s’élever jusqu’à 13 000 mètres d’altitudes et disposera d’une flotte de drones pour effectuer les livraisons, ainsi que d’une zone pour préparer les commandes. L’EVA ne volera pas seul puisqu’il sera accompagné de plusieurs navettes qui réapprovisionneront l’appareil en marchandise, depuis les centres de traitement au sol, et en carburant.

eva-2

Les employés pourront également se servir de ces navettes pour embarquer à bord de l’EVA. Bien évidemment, tous ces appareils seront connectés entre eux, pour s’assurer du suivi des stocks ou s’informer d’un éventuel danger, comme un archer.

Une meilleure gestion de l’offre et la demande

L’idée pour Amazon est de déployer l’EVA pour mieux répondre à l’évolution de la demande. Dans son brevet, l’entreprise prend l’exemple d’un événement sportif. L’EVA, chargé de nourriture et de produits dérivés, survolerait les stades pour livrer facilement et rapidement les spectateurs.

Et pour tous ceux qui s’inquiètent de voir le ciel obscurci par une flotte de zeppelin et une nuée de drone, le projet n’en est qu’au stade de brevet, il ne risque donc pas de voir le jour avant un moment. Qui plus est, la législation très stricte de la Federal Aviation Administration empêche déjà Amazon de déployer Prime Air aux États-Unis, il en sera certainement de même avec l’EVA.

Source: Source