Remercions François Fillon pour l’arrivée d’Internet en France

culture geek

Par Elodie le

François Fillon a parcouru les allées du CES de Las Vegas. Et l’ancien Premier ministre se définit lui-même comme un geek depuis plusieurs années. Mieux, si Internet est arrivé en France, c’est grâce à lui. Oui, oui.

francois-fillon-arrivee-internet
L’homme qui voulut être roi

Nous serions encore à tapoter 3615 ANNU (l’annuaire inversé créé par Xavier Niel) ou 3615 Club Dorothée sur notre Minitel sans François Fillon. C’est du moins ce qu’il prétend. Interrogé (à partir de 16’40) dans les allées du CES de Las Vegas, LA grand messe high-tech, par le journaliste Hugo Clément de l’émission Quotidien (TMC), François Fillon s’attribue l’arrivée d’Internet en France : « J’ai ouvert les télécommunications à la concurrence*. Vous pensez qu’il y aurait de l’Internet en France si on avait toujours France Télécom avec des fonctionnaires ? », a-t-il expliqué le plus sérieusement du monde, non sans saluer ces fonctionnaires qui redoutent certainement les 500 000 postes qu’il entend supprimer s’il est élu aux plus hautes fonctions.

Fillon, ministre de l’Internet en France

Une déclaration en forme de pique à Emmanuel macron, chouchou des entrepreneurs, qui lui « n’a rien fait » en matière de technologie. Quoi qu’il en soit, sa modestie a fait rire ses adversaires et se gausser la toile :

Manuel Valls, en campagne pour la primaire de la gauche, n’a pas manqué de railler son potentiel concurrent à la présidentielle :

Tout comme Robert Ménard, le maire de Béziers :

Fillon, un “vrai” geek ?

Du côté du syndicat d’Orange, anciennement France Télécoms, la pique n’est pas passée. Dans une tribune parue dans le Huffington Post, Sébastien Crozier, du CFE-CGC a tenu à rappeler à François Fillon que « les fonctionnaires de France Télécom ont notamment lancé le Minitel dans les années 1980 et l’ADSL en 1990 ».

En 2009 déjà, François Fillon s’affirmait geek parmi les geeks, du moins passionné par la technologie : « Je suis un vrai “geek”. Je veux essayer toutes les nouveautés. En ce moment, j’utilise principalement un iPhone 3G, un Nokia, un iPod nano et, côté photo, un Nikon D700 et un Panasonic Lumix », expliquait-il alors. Aujourd’hui, rien n’a changé, il veut toujours tester les derniers produits. Une question demeure : est-il toujours lecteur du Journal du Geek ?

capture d'écran - Libération
capture d’écran – Libération


* François Fillon était Ministre délégué à la Poste, aux Télécommunications et à l’Espace entre novembre 1995 et juin 1997, sous le gouvernement Juppé et la présidence Chirac.