[Verizon] Yahoo devient “Altaba” et remercie Marissa Mayer

Business

Par Elodie le

C’est l’épilogue d’une crise qui semblait ne plus finir pour Yahoo. Malgré les piratages massifs confirmés par Yahoo récemment, Verizon finalise le rachat du groupe qui deviendra Altaba après sa scission en deux entités. Marissa Mayer est écartée du conseil d’administration.

verizon-yahoo-altaba-marissa-mayer

Dans quelques mois, l’ancienne pépite du web ne sera plus. Du moins, sous sa forme actuelle. Dans un document transmis à l’autorité des marchés, la Securities and Exchange Commission, Yahoo donne des nouvelles sur l’avenir du groupe après son rachat par Verizon.

Adieu Yahoo, bonjour Altaba

Le groupe sera scindé en deux entités, l’une conservera le nom de Yahoo et regroupera les activités internet (moteur de recherche, sites – Yahoo News, Yahoo Mail, finances – et régie publicitaire) acquises par Verizon pour 4,8 milliards de dollars (s’il n’y a pas eu de ristourne confidentielle), l’autre sera renommée « Altaba », une holding d’investissement qui réunira les actifs non acquis par Verizon, autrement dit, les dividendes générés par les participations de Yahoo dans Alibaba (15 %) et Yahoo Japan (35,5 %), sa filiale japonaise.

Marissa Mayer ne fera pas partie du conseil d’administration de cette nouvelle entité, tout comme 5 autres membres actuels du CA – David Filo, le co-fondateur de Yahoo, Eddy Hartenstein, Richard Hill, Jane Shaw, Maynard Webb – a confirmé le groupe internet. Ces démissions devraient prendre effet « immédiatement après le bouclage de la vente de « l’ADN » de Yahoo à Verizon, et « ne sont dues à aucun désaccord avec l’entreprise sur un quelconque sujet lié aux activités, aux politiques et aux pratiques de l’entreprise », précise le document transmis à la SEC.

En revanche, elle pourrait conserver une place chez Yahoo au sein de Verizon, comme elle l’avait laissé entendre dans un message adressé à ses salariés : « Pour moi personnellement, j’ai l’intention de rester. J’aime Yahoo, et je crois en vous tous. C’est important pour moi de voir Yahoo! entrer dans son prochain chapitre ».

Source: Source