James Cameron n’est pas fan de ce qu’est devenue la franchise Alien

Cinéma

Par Pierre le

La saga Alien est particulière dans le cinéma de science-fiction. Les quatre premiers films ont été réalisés par des personnalités différentes (le 3 est un cas à part, mais passons) qui ont chacun apporté leur patte à la franchise. Mais James Cameron trouve que depuis qu'il a réalisé le deuxième épisode, la saga s'est perdue.

aliens-le-retour-1986-38-g

Cameron ne mâche pas ses mots

C’est lors d’une interview au magazine Vulture que l’ami James a donné son sentiment sur cette franchise culte. Une franchise qui continue de faire recette aujourd’hui. Mais vaut-elle vraiment le coup d’être continuée ? Cameron n’en n’est pas certain.

La franchise s’est un peu perdue en route. Ridley Scott a fait le premier film et a inspiré une génération entière de cinéastes et de fans de science-fiction, avec seulement un seul film. Il y a tellement de films qui s’en sont inspirés par la suite, dont mon Alien Le Retour, qui est la suite légitime et, selon moi, son digne héritier. Je l’ai fait comme un fanboy. Je voulais honorer le premier film, mais également dire ce que j’avais à dire. Après ça, je n’ai plus eu aucune responsabilité dans les suites.

Je ne pense pas que ces suites ont bien fonctionné. Je pense que nous sommes passés à autre chose. C’était comme “okay, on a compris comment ça marchait”, avec ce côté Freudien biomécanique. Nous l’avons vu cent fois depuis. Je pense que certaines œuvres sont ancrées dans leur époque. Y’a-t-il une raison de faire des suites ? Je ne sais pas. Peut-être. Voyons voir comme Ridley va se débrouiller. Laissez-moi vous dire une chose. Je suivrais toujours la carrière de Ridley, en voyant même ses films les moins bons, car c’est un grand artiste. J’ai toujours appris de ses films et le voir revenir sur la franchise qu’il a lui-même créée va être fascinant.

James Cameron semble néanmoins oublier que Covenant ne sera pas le grand retour de Ridley Scott dans l’univers d’Alien, puisqu’il avait déjà réalisé Prometheus en 2012. Un film qui a divisé à sa sortie. Mais le discours est clair : Cameron n’est pas fan du travail de Fincher (enfin, presque son travail, Fincher n’ayant pas eu son mot à dire pendant le tournage) et de Jeunet.

Screenshot

Les deux premiers Alien, des films de leur époque, selon Cameron. Et le bonhomme a intérêt à savoir ce qu’il dit, car il bosse actuellement sur les suites d’Avatar. Suites d’un film qui a démocratisé la 3D à la toute fin de la décennie 2000 et qui a inspiré bon nombre d’autres films. En terme de film de son époque, ça se pose là.

De même, Cameron va tenter de continuer la saga Terminator, qui est aussi s’est bien perdue avec les années.