Mozilla ferme son groupe sur les objets connectés

Android

Par Olivier le

Mozilla a décidé de fermer le département en charge des « objets connectés ». Une cinquantaine de personnes ont pris la porte, dont Ari Jaaksi, à la tête de cette unité depuis deux ans environ.

Cette division développait Firefox OS, le défunt système d’exploitation pour smartphones qui a fini par mourir en début d’année dernière. Le projet était pourtant excitant et plusieurs appareils équipés de l’OS sont sortis, dans les pays en développement ainsi qu’en Europe. Mais rien à faire, la sauce n’a pas pris et Mozilla n’a pas de ressources infinies.

Firefox OS pour l’IoT

La fondation a alors orienté le développement de Firefox OS vers les objets connectés (IoT), non sans licenciant au passage du personnel. Le logiciel pouvait même équiper des routeurs, des boîtiers de streaming, voire des ordinateurs de type Raspberry Pi. « Clairement, l’IoT est un marché technologique émergent », explique-t-on chez Mozilla. Mais « il est encore trop tôt » pour s’y lancer franchement.

De fait, Mozilla n’a pas su imposer sa solution face à la myriade d’autres propositions qui ont émergé de partout dans l’industrie. Plutôt que d’éponger les pertes, la société a donc décidé de fermer définitivement le groupe « connected devices ». Est-ce que cela signifie que le créateur du navigateur Firefox abandonne toute idée de peser sur ce marché naissant ?

Sans doute pas. Mais la fondation veut porter ses efforts sur la recherche et le développement de nouvelles technologies pour les objets connectés, sans avoir en tête de lancer des produits commerciaux. C’est sans doute plus sage, même si l’idée d’avoir un thermostat ou un frigo sous Firefox OS pouvait avoir quelque chose de séduisant.

Source: Source