Les bloqueurs de publicités sont désormais plus présents sur les smartphones que sur les PC

Smartphone

Par Gaël Weiss le

Une nouvelle étude sur les bloqueurs de publicités et leurs usagers révèle que les bloqueurs de publicité (ou ad-blockers) ont connu une croissance de 30 % en 2016. Aujourd’hui, près de 11 % des internautes dans le monde en utilisent un, ce qui représente environ 600 millions d’appareils. Une croissance soutenue par l’arrivée d’ad-blockers sur les navigateurs mobiles.

adblock plus

La société Page Fair vient de publier une enquête sur l’utilisation des bloqueurs de publicité dans le monde en 2016. Ses chiffres sont éloquents : durant l’année passée, l’utilisation d’ad-blockers a augmenté de 30 % sur tous les appareils, que ce soit des smartphones, des tablettes ou des PC. Cette augmentation cache toutefois de nombreuses disparités et surtout des tendances très différentes entre les pays.

L’audience provenant des navigateurs sur PC baisse, mais pas l’installation des bloqueurs de publicité

Ainsi, si l’on prend l’exemple de la France, « seulement » 11 % des internautes français utilisent un bloqueur de publicité. Mais ces bloqueurs concernent essentiellement les PC de bureau (11 % des internautes) et très peu les mobiles (1 % des internautes). À l’extrême opposé se trouve l’Indonésie. Là bas, près de 58 % des internautes utilisent un bloqueur de publicité. Mais ils sont essentiellement installés sur les appareils mobiles, plus exactement 58 % des utilisateurs mobiles en ont sur leur navigateur.

adblock monde 2017

Page Fair souligne ainsi plusieurs tendances. La première, c’est que malgré la baisse de fréquentation globale des sites internet sur un PC, le taux d’installation des adblocker continue d’augmenter. Preuve de l’agacement de plus en plus fort des utilisateurs vis-à-vis de la publicité présente sur les différents sites web.

adblock pc fixe

Sur le sujet : Adblock Plus se met à la publicité

L’Asie très friande des bloqueurs de publicité sur les appareils mobiles

Surtout, l’installation des ad-blockers sur les appareils mobiles a explosé en 2016 et a même dépassé le nombre de PC disposant d’un bloqueur de publicité durant l’année dernière. Près de 380 millions d’appareils mobiles seraient équipés d’un adblocker au début de l’année 2017, contre 236 millions de PC. Pour l’instant, cette tendance s’observe surtout en Asie. Page Fair explique ainsi que les constructeurs de smartphones et des sociétés de bloqueurs de publicité s’associent de plus en plus pour fournir des smartphones avec des bloqueurs de publicité préinstallés. L’Europe et les États-Unis ne sont pas encore touchés, même si Page Fair s’attend à une augmentation du nombre d’ad-blockers sur les smartphones occidentaux en 2017.

adblock mobile 2017

Si le sujet vous intéresse, on vous conseille vivement de vous pencher sur cette étude. Page Fair s’est notamment intéressé au niveau d’étude, à l’âge et au sexe des utilisateurs ainsi qu’à la façon dont se propage les ad-blockers aux États-Unis. On y apprend ainsi que les bloqueurs de publicités gagnent en popularité grâce au bouche-à-oreille et que ce sont les utilisateurs les plus diplômés qui ont tendance à les utiliser le plus souvent.

Le rapport sur les bloqueurs de publicité dans le monde en 2017 par Page Fair

Source: Source