L’armée américaine a conçu un bras pour lancer et attraper les drones militaires en plein vol

drone

Par Gaël Weiss le

Le Darpa, le département de R&D de l’armée américaine a publié sur YouTube une vidéo de démonstration d’un bras capable de réceptionner un drone en plein vol. Un dispositif qui permettra d’envoyer et de réceptionner plus rapidement et avec moins de personnel des drones militaires.

darpa sidearm

Ce n’est pas un secret, l’armée américaine utilise depuis de nombreuses années des drones sur les champs de bataille. Des drones imposants et lourds, pouvant dépasser la centaine de kilos et essentiellement utilisés pour réaliser des assassinats ciblés. Des drones qui nécessitent également une logistique importante et un temps de déploiement et de récupération assez long.

Un bras pour lancer et réceptionner plus rapidement des drones militaires

Pour pallier ce problème, le DARPA a conçu un premier prototype permettant de récupérer un drone en plein vol. Ce dispositif, intitulé SideArm, n’est ni plus ni moins qu’une catapulte capable de servir « dans les deux sens ». À terme, elle sera ainsi capable de propulser rapidement un drone dans les airs. Et actuellement elle est capable d’en récupérer un en plein vol, à l’aide d’un crochet attaché au drone qui va le conduire et le ralentir via un rail, dans un filet.

Le SideArm a de nombreux avantages. Il ne prend que peu de place et peut être transporté dans un conteneur standard que peut embarquer un bateau, un camion voire un hélicoptère de transport. Surtout, il est actuellement capable de réceptionner des drones de 500 kilos et le DARPA espère à l’avenir que le SideArm puisse réceptionner des drones de 600 kilos. Ajoutons à cela une équipe humaine de 2 à 4 personnes nécessaires pour déployer l’ensemble et l’on tient ici un dispositif idéal pour rendre l’utilisation des drones militaires encore plus flexibles.