Elle triche à un semi-marathon et se fait trahir par sa montre connectée

Gadget

Par Elodie le

Montée sur le podium parmi les vainqueurs d’un semi-marathon, une coureuse a vu sa victoire contestée. Qu’à cela ne tienne, elle a tenu à prouver la réalité de sa performance grâce aux données de sa montre connectée… qui l’a trahie.

Invincible

Lors du semi-marathon de Fort Lauderdale, Jane Seo a franchi la ligne d’arrivée en seconde position. Une performance pour cette coureuse de 24 ans, mais qui éveille bien vite les soupçons, dont ceux de Derek Murphy, un enquêteur indépendant très obstiné qui finira par la démasquer.

La jeune femme nie pourtant ces allégations auprès d’autres coureurs et officiels et accepte son prix. Puis, afin de clore le débat, publie son temps de parcours sur Strava, un réseau social utilisé par les athlètes pour partager leurs performances : 21 km effectués en 1 h 21m 46s.

Jane Seo-strava
capture d’écran

Des performances douteuses

Cependant, comme le relève Derek Murphy, non seulement les données fournies sont incomplètes, mais elles ne sont liées à aucune donnée GPS. Plus tard dans l’après-midi, elle finit par publier son suivi cartographié prouvant qu’elle a bien parcouru l’intégralité du semi-marathon.

capture d’écran

Mais l’enquêteur tique face à ces données : « Elle les a présentées comme celles d’une course et le temps total correspond presque à son temps de parcours original pour le semi-marathon. Mais ses données de cadence ressemblent plus à un parcours à vélo qu’à pied. De plus, grâce [à l’image] j’ai pu confirmer qu’elle avait réalisé ce parcours dans l’après-midi, bien après la fin de la course. »
De plus, sa fréquence cardiaque enregistrée lors d’un parcours précédent effectué à un rythme beaucoup plus lent est beaucoup plus élevée que celui du semi-marathon.

Jane Seo pendant la course

Trahi par sa montre connectée

En regardant les photos de la course, il s’est aperçu que la jeune coureuse portait une montre connectée Garmin 235 dont l’écran est bien visible sur certaines d’entre elles. Il s’est alors procuré les photos en haute résolution pour pouvoir zoomer sur le cadran. Et là, fin du game : 11.65 miles parcourus, soit environ 18,7 km, dont 3 manquant sur la totalité du parcours, même en incluant une petite marge d’erreur. Jane Seo n’a donc pas pu parcourir 21km en 1h21m46s, la coureuse a coupé à travers champs.

Devant tant d’évidences, Jame Seo a fait acte de contrition sur Instagram et reconnu la tricherie :

« J’ai pris une terrible décision au semi-marathon de Fort Lauderdale ce dimanche 20 février. Je me sentais mal alors j’ai SAUTÉ une partie de la course pour arriver plus vite sur la ligne d’arrivée. Dans le feu de l’action, j’ai prétendu avoir parcouru toute la course, alors que j’avais TRICHÉ et que j’aurais dû être DISQUALIFIÉE. […] Je reconnais ma bêtise et je suis très honteuse. Je m’excuse sincèrement d’avoir apporté une image négative à la communauté de coureurs que j’admire et respecte. »

Jane Seo a finalement été disqualifiée.

Source: Source