Man of Steel a toujours été conçu comme un point de départ du DC Universe au cinéma

Cinéma

Par Pierre le

Man of Steel est sorti en 2013 dans les salles et a été le premier film du DCEU (l’univers DC au cinéma). A l’époque, ce n’était pas évident, que ce soit pour les fans ou les profanes. Mais Charles Roven, le producteur du film, indique que le film a toujours été pensé ainsi.

Man of Steel (2013)

Un début d’univers pas si évident que cela

A la sortie Man of Steel, ce n’était pas évident que DC lance ensuite son univers ciné (à l’instar de Marvel). A l’époque, DC (et par extension Warner), venait de terminer la trilogie Dark Knight (en 2012) et s’était cassé les dents sur Green Lantern (2011). Man of Steel pouvait donc être vu comme un nouveau film Superman, juste un film Superman.

Charles Roven, qui a accordé une interview à ComicBook, indique cependant que le film a toujours été conçu comme un point de départ, et non pas comme une première pierre choisie au hasard par la suite pour copier Marvel.

Quand nous avons commencé Man of Steel, nous savions que nous allions étendre l’univers. (…) Nous savions que ça allait commencer par l’histoire de Superman (…). Nous savions que l’univers que nous allions construire promettait d’aller au-delà de cet unique film. Quand Warner a annoncé (l’univers), nous avons travaillé de manière intense dessus.

Man of Steel a donc toujours été pensé comme la première pierre du DCU, indique Roven. Une première pierre suivie de Batman v Superman, Suicide Squad et prochainement Wonder Woman.

Batman v Superman

Le truc est que chaque film dans le panthéon DC sera unique grâce aux réalisateurs, qui seront tous différents si on met de côté Zack Snyder qui réalisera quatre films (MoS, BvS et les deux Justice League). Chacun de ces réalisateurs, que ce soit David Ayer (Suicide Squad), Patty Jenkins (Wonder Woman) ou James Wan (Aquaman) apportent leur vision et différentes équipes travaillent dessus. Les mondes qu’ils créent seront toujours dans le DC Universe, mais auront chacun leur point de vue.

Un univers qui veut donc se différencier de Marvel par son aspect très différent entre chaque film (même si on peut dire que chaque film Marvel a aussi sa patte). La volonté est à saluer. Néanmoins, le DCEU reste à la peine avec des critiques acides, surtout envers Suicide Squad. Espérons que les prochaines sorties seront mieux accueillies, sous peine de voir un univers qui sera petit à petit boudé par le public et raillé de toutes parts.

Source: Source