Un astucieux drone flexible pour survivre aux erreurs de pilotage

Science

Par Auré le

Souvent sujets aux accidents en raison de forces extérieures ou de manoeuvres hasardeuses, la plupart des drones commerciaux disposent de protections pour leurs hélices et sont bien souvent livrés avec quelques pièces de rechange bien utiles.

Pour pallier cette fragilité, les chercheurs de Floreano Lab installés à l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne en Suisse, travaillent à la conception d’un drone flexible qui trouve son inspiration dans Dame Nature.

Un drone durable inspiré par les ailes des insectes

Pour concevoir un drone rigide en plein vol et souple au moment de l’impact, l’équipe de développement a trouvé son inspiration auprès des guêpes dont les ailes sont à la fois solides et flexibles pour répartir les forces exercées lors d’un violent impact.

Les ailes de la plupart des insectes sont constituées de plusieurs sections de cuticules rigides servant à la portance de l’animal et reliées par des jointures flexibles pour leur permettre d’absorber les chocs, explique un chercheur.

De quoi donner naissance à un drone ‘anticrash’ composé d’un cadre souple en fibres de verre de 0,3 mm d’épaisseur et d’un noyau magnétique rigide. Comme vous pourrez le constater dans la démonstration qui suit, le cadre se verrouille autour du noyau en plein vol pour garantir la stabilité de l’appareil. Mais si l’engin percute un obstacle, les articulations se détachent de l’appareil pour absorber l’énergie de l’impact avant de se fixer à nouveau au noyau. De quoi se déformer sans s’abîmer.

Encore au stade de développement, il y a peu de chances de voir cet engin débarquer dans le commerce, d’autant que les ventes de pièces détachées peuvent rapporter gros. Mais il pourrait bien donner naissance à de nouveaux appareils utiles dans les situations qui requièrent de la précision associée à une certaine souplesse, comme pour saisir des objets.

Source: Source