Deutsche Telekom et ZEISS veulent faire oublier les Google Glass

Gadget

Par Gregori Pujol le

Suite à l’arrêt de la commercialisation des « Google Glass » jugées trop voyantes, le verrier ZEISS a déjà œuvré sur une solution visant le maximum de discrétion. Il s’agit d’un prototype de verre intelligent basé sur le principe d’une lentille de Fresnel. Contrairement aux lunettes connectées de Google, les informations ne sont pas projetées à la surface du verre mais diffusées par réflexion, via un système de prisme presque invisible. Sa particularité : les contraintes d’énergies ou d’éclairage sont limitées et les équipements sont moins lourds.

Le marché des lunettes connectées à la relance

C’est lors du MWC en février que Deutsche Telekom et ZEISS ont ainsi officialisé leur future collaboration dans ce domaine des lunettes intelligentes. Les deux géants espèrent créer des lunettes intelligentes confortables et faciles à utiliser. Ces dernières seront équipées des fameux verres de ZEISS qui pourront non seulement s’intégrer dans des montures à la mode mais qui permettront également d’accéder à des données utiles aussi bien pour des usages domestiques que professionnels. Deutsche Telekom fournira quant à lui la technologie pour la connexion réseau et travaille actuellement sur des solutions pour intégrer la 5G des smartphones comme base technique à ces futures lunettes intelligentes.

La prochaine étape sera de développer les différents champs d’applications. Pour parvenir à cet objectif, des efforts sont encore nécessaires dans de nombreux domaines : matériel, logiciels, affichages, interface utilisateur et connectivité. Affaire à suivre.