R.S.2027 Vision Concept, le futur de la F1 selon Renault

Automobile

Par Jules le

À l’occasion du Shanghai Motorshow 2017, le constructeur automobile français a dévoilé la Renault R.S.2027 Vision, un concept car qui pourrait augurer du futur de la Formule 1… Selon Renault en tout cas.

Crédit: Renault

Alors que le salon automobile de Shanghai ouvre ses portes au public dès aujourd’hui et jusqu’au 28 avril prochain, Renault a décidé de faire un bond dans le futur pour nous montrer à quoi pourrait ressembler la Formule 1 dans une dizaine d’années. De cet avenir incertain, le constructeur français est revenu avec la R.S. 2027 Vision.

Crédit: Renault

Le futur à portée de roues

En 2027, la F1 se concentrera sur l’humain et remettra “les pilotes au coeur du sport”. Dans cette optique, la R.S. 2027 est dotée d’un cockpit fermé entièrement transparent. Le casque aussi ne sera plus opaque, afin que les spectateurs puissent distinguer clairement le pilote ainsi que ses émotions.

Crédit: Renault

Au tout électrique, à l’instar du championnat Formula E, Renault préfère opter pour l’hybride avec un V6 turbo couplé à deux moteurs électriques d’une puissance de 250 kW chacun. Au total, la R.S. 2027 Vision dispose d’une puissance de 1340 chevaux. Autre point intéressant, la R.S. 2027 offre un rapport poids/puissance encore inédit. Ainsi, cette monoplace à quatre roues motrices et directrices ne pèse “que” 600 kilos, soit une centaine de kilos de moins que les voitures actuelles.

Crédit: Renault

Côté aérodynamisme, le véhicule bénéficie d’un aileron arrière mobile qui se meut en fonction des besoins du pilote dans les courbes et lors du freinage. Histoire d’améliorer la sécurité du conducteur, un mode autonome, dont le rôle est de prendre les commandes en cas d’accident, a également été intégré.

Du grand spectacle

Renault envisagerait de rendre la F1 plus attractive aux yeux du public. Cela se traduit par un accès des fans à la télémétrie des équipes,ainsi qu’à la possibilité de fournir un boost au pilote à l’aide d’un vote. De même, la R.S. 2027 est bardée de LED, autant pour améliorer son esthétique que pour indiquer, par exemple, le nombre de tours restants.

Crédit: Renault

Le découpage des Grands Prix pourrait également être différent, avec l’apparition de deux épreuves de jour : une course de 250 km et une autre plus courte répondant au doux nom de “Final Sprint”, et une course nocturne dédiée aux rookies et aux pilotes de réserves.