Faire réparer un écran cassé de Galaxy S8 en France coûte cher, très cher

Smartphone

Par Gaël Weiss le

C’est officiellement demain que sortiront le Galaxy S8 et le Galaxy S8+. Mais s’ils possèdent tous deux de superbes écrans, mieux vaut faire attention à ne pas les faire tomber. Les premiers prix des réparations en cas d’écrans cassés commencent à apparaître sur la toile et ils sont particulièrement salés.

Le site polonais Android.pl s’est en effet intéressé au prix de la réparation d’un écran de Galaxy S8 et de Galaxy S8+. Il a demandé à un réparateur agréé combien lui coûterait le changement d’un écran brisé. Et les tarifs demandés sont très élevés. Pour remplacer l’écran du Galaxy S8, il faut en effet débourser en Pologne 1100 zlotys soit environ 260 euros. Pour un Galaxy S8+ il faut compter 1400 zlotys, soit 331 euros. C’est pratiquement un tiers du prix du téléphone neuf.

En France, des taris compris entre 400 et 500 euros

En France, il faudra s’attendre à des tarifs supérieurs. J’ai appelé ce matin plusieurs réparateurs agréés de smartphone Samsung pour leur demander le prix de la réparation d’un Galaxy S8. L’un d’entre eux m’a affirmé que faire réparer un Galaxy S8 standard coûte 399 euros tandis que la réparation d’un Galaxy S8+ coûte 499 euros. Fait relativement étrange, beaucoup de réparateurs m’ont assuré qu’ils n’avaient pas encore reçu les tarifs de remplacement ou le prix de la pièce de la part de Samsung.

Ces tarifs élevés ne sont pas vraiment surprenants. Actuellement, faire remplacer l’écran du Galaxy S7 edge coûte 379 euros tandis que le remplacement de l’écran du Galaxy S7 coûte 199 euros. Le saut de génération de smartphone s’est traduit par un bond des tarifs de réparation.

Un appareil difficile à réparer

Ce tarif élevé s’explique par le fait qu’il est impossible de changer uniquement l’écran ou la vitre d’un Galaxy S8 fêlé ou brisé. Les réparateurs ne disposent en effet que d’une seule pièce dans leur stock, un bloc-écran qui comprend à la fois un écran, la vitre de protection ainsi que de l’électronique assurant l’affichage. À tout cela doit s’ajouter des frais de main d’oeuvre – le Galaxy S8 est rempli de colle et ne peut pas être démonté facilement – que l’on imagine assez élevés.