Quand certains développent des voitures volantes, d’autres, comme le co-fondateur de Google, pensent à un dirigeable géant

Ville de Geeks

Par Fabio le

À chaque jour son prototype de voiture volante, et à chaque homme le rêve de révolutionner le transport en commun urbain ou le fret commercial. Sergey Brin lui, co-fondateur avec Larry Page de la société Google, miserait sur un zeppelin, selon Bloomberg.

L’odyssée du Hindenburg, 1975

Larry Page d’ailleurs, dont on vous parlait plus tôt dans la semaine puisque la voiture volante, façon Speeder bike de Star Wars, est un sujet sur lequel il planche depuis pas mal de temps.

Sergey Brin lui, a choisi un autre type d’engin puisque c’est la construction d’un aéronef dans un ancien hangar de la NASA, près de Mountain View, qui lui prendrait de son temps. Le projet est chapeauté par Alan Weston, ancien de l’Air Force et de la NASA qui a travaillé notamment sur le déploiement expérimental du bouclier anti-missile SDI ou la conception d’atterrisseurs lunaires.

Un moyen de transport de personnes ou de marchandises d’avenir ?

Impossible en revanche de savoir si le monsieur construit son aéronef pour le plaisir (eh oui, après tout, c’est une passion comme une autre pour un milliardaire) ou à des fins commerciales. Dans un e-mail adressé à Bloomberg, il dit ne rien avoir à déclarer sur le sujet… pour le moment.

Si l’actualité de la voiture volante revient tous les 3 jours dans nos colonnes (chez Airbus, ici, chez Lilium Aviation, là), celle sur les dirigeables est plus rare. Et plus spectaculaire aussi ! Vous vous souvenez peut-être de l‘Airlander 10 dont on vous a parlé l’an dernier, un aéronef de presque 100 mètres de long qui avait décollé du côté de Bedford, au Royaume-Uni.