Lufthansa lance le WiFi dans ses vols moyen-courriers, mais seriez-vous prêt à payer 3 euros pour avoir accès à WhatsApp ?

Sur le web

Par Gaël Weiss le

Lufthansa vient d’annoncer qu’elle propose depuis quelques jours le WiFi à bord de ses vols domestiques et moyen-courriers en Europe, que ce soit sur ses propres vols ou sur ses autres compagnies, à savoir Austrian Airlines et Eurowings. Trois offres de connexion sont proposées et les tarifs sont plutôt élevés.

Disponible de plus en plus largement sur les vols long-courriers, le WiFi arrive peu à peu sur les vols domestiques ou moyen-courriers, c’est-à-dire les vols intérieurs ou intracontinentaux. Lufthansa vient justement d’annoncer le lancement d’offres WiFi sur ces vols. Pour l’instant, la compagnie a équipé 19 Airbus A320 de Lufthansa, 31 pour Austrian Airlines et 29 pour Eurowings, soit 79 de ses 617 appareils selon FrAndroid. On ne sait toutefois pas encore précisément quels vols bénéficieront de ces premières connexions à Internet.

De 3 à 12 euros pour avoir accès à un Internet plus ou moins limité

Lufthansa a communiqué les prix de ces connexions à Internet, qui passeront par un portail intitulé FlyNet. Sur les vols moyen-courriers européens, trois offres sont proposées aux clients. Les voici :

• FlyNet Message : pour 3 euros par vol il est uniquement possible d’envoyer et de consulter ses emails et de communiquer via WhatsApp (sauf messages vocaux), Hangout, iMessage, WeChat, Line ou Snapchat.

• FlyNet Surf : pour 7 euros par vol, il est possible d’accéder à ses messageries et de surfer sur Internet via son navigateur Internet.

• FlyNet Stream : pour 12 euros par vol, en plus des options précédentes, il est possible de « profiter à bord de vos séries ou de vos musiques préférées via votre playlist (Youtube, Netflix, Spotify, Deezer, Napster) ».

Le paiement pourra s’effectuer par carte bancaire, mais Lufthansa précise toutefois qu’il sera possible à l’avenir de payer via PayPal, voire d’utiliser ses Miles. Les tarifs sont toutefois plutôt élevés. Quand on sait qu’un vol à l’intérieur de l’Europe excède rarement les trois heures, qui serait prêt à payer 3 euros simplement pour accéder à WhatsApp ? Après un rapide sondage à la rédaction, personne. Mais en cas d’urgence ou dans le cadre d’un voyage professionnel, c’est toujours pratique d’avoir ce genre d’options.

Un équipement qui demande quatre jours de maintenance au sol pour être installé

D’autres appareils de Lufthansa seront bientôt équipés du WiFi, mais à raison de quatre jours de maintenance au sol pour équiper les avions, on comprend que cela prenne du temps. Lufthansa explique ainsi avoir opté pour la solution de la société Inmarsat pour connecter ses avions, une connexion satellitaire (aux débits non communiqués soit dit en passant). Chacun des avions connectés embarque ainsi 200 kg de matériel en plus et se voit doté de 1500 mètres de câbles divers pour diffuser le signal WiFi.

Source: Source