L’humain a accidentellement créé une bulle protectrice autour de la Terre (mais c’est bien, en fait)

Science

Par Pierre le

L’activité humaine transforme la planète en profondeur, souvent en mal. Mais parfois, il nous arrive de faire des trucs bien. Oh oui, c’est par accident, mais nous n’allons pas faire les fines bouches. La NASA a en effet constaté que l’humanité a créé, sans le savoir, une barrière protectrice supplémentaire autour de la planète.

Une barrière supplémentaire

La NASA a en effet repéré une étrange activité autour de la Terre avec deux de ses satellites. Une activité relayée dans une étude cette semaine. L’agence spatiale américaine a en effet constaté qu’une nouvelle bulle protectrice entoure la Terre. Une bulle électromagnétique créée par l’Homme, oui.

La Terre est déjà protégée par ce qu’on appelle la ceinture de Van Allen (aucun lien), qui évite que notre belle planète soit bombardée de rayons solaires et autres désagréments.

Les deux satellites de la NASA chargés d’étudier la ceinture de Van Allen ont repéré qu’une bulle artificielle venait se loger entre les deux couches composant cette protection. Une barrière créée par accident par les ondes VLF, de très basses fréquences inférieures à 30 Khz. Des fréquences utilisées par l’armée, notamment pour communiquer avec les sous-marins. En effet, elles se propagent facilement dans l’eau, mais également dans l’espace.

Le fait que cette ceinture composée d’ondes se love parfaitement autour de la partie inférieure de la ceinture de Van Allen montre, selon la NASA, qu’elle sert de barrière et nous protège plus des rayons plasma et des éruptions solaires. Une petite protection supplémentaire, certes pas énorme, mais tout de même.

Notons que les satellites ont remarqué que les ondes VLF s’éloignent de plus en plus de la Terre depuis que l’armée les utilise de moins en moins.

Source: Source